L’Afrique appelée à s’appuyer sur l’innovation pour endiguer la COVID-19 et sortir de la récession
APS
AFRIQUE-ECONOMIE-SOCIETE

L’Afrique appelée à s’appuyer sur l’innovation pour endiguer la COVID-19 et sortir de la récession

Dakar, 16 juin (APS) – Le continent africain a besoin d’innover pour définir des solutions locales afin d’endiguer la pandémie de COVID-19 et sortir de la récession économique qu’elle a provoquée, estime la secrétaire exécutive de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), Vera Songwe.

"Nous avons besoin d’investissements dans l’innovation, la science et la technologie pour comprendre comment nous pouvons protéger nos citoyens et aussi comme moyen de sortie de cette crise", a-t-elle déclaré.

Vera Songwe, dont les propos sont contenus dans un communiqué parvenu mardi à l’APS, participait lundi à un forum virtuel de cinq jours sur l’innovation et l’investissement pour combattre la COVID-19 en Afrique.

Selon Mme Songwe, la science, la technologie et l’innovation seront au cœur de la reprise de l’Afrique après la pandémie de coronavirus (COVID-19) et de la capacité du continent à créer des emplois durables.

"Les STI (les sciences, la technologie et l’innovation) seront au cœur de la reprise de l’Afrique et de sa capacité à créer des emplois durables, c’est pourquoi la CEA parle depuis très longtemps de l’importance des droits de propriété intellectuelle pour protéger les innovations des jeunes africains", affirme-t-elle.

Elle note, dans cette perspective, que les coûts actuels des enregistrements de propriété intellectuelle sur le continent sont prohibitifs et ne récompensent pas l’innovation.

"Ce n’est pas une stratégie de croissance", déclare la secrétaire exécutive de la CEA, avant d’ajouter : "Alors que nous parlons de science, de technologie et d’innovation, nous devons également nous assurer que nos décideurs politiques veillent à ce que nos plateformes technologiques soient robustes".

La crise sanitaire liée à la COVID-19 "a souligné l’importance de la science, de la technologie et de l’innovation et la nécessité pour l’Afrique de construire une base industrielle de technologie scientifique beaucoup plus forte et beaucoup plus collaborative", souligne Mme Songwe.

La secrétaire exécutive de la Commission économique pour l’Afrique suggère des partenariats à travers le continent, en vue de "garantir que nous nous appuyons sur la Zone de libre-échange continentale africaine, nous développons, découvrons et innovons en collaboration".

De même l’Afrique doit s’unir pour voir comment participer à la campagne de recherche d’un vaccin contre la COVID-19 et d’autres maladies affectant le continent, selon Vera Songwe.

"Si l’Afrique veut réussir à sortir de cette crise de manière durable, la technologie devra être la pierre angulaire de ce succès", déclare-t-elle, jugeant inacceptable que seulement 25% de la population africaine ait accès à une connexion haut débit de qualité, abordable et fiable.

"Nous pouvons certainement faire plus pour améliorer la pénétration d’Internet sur le continent, d’autant plus que de nombreux emplois et richesses vont sortir de l’innovation", indique Vera Songwe.

Le continent, dit-elle, doit innover collectivement et soutenir ses jeunes dans l’innovation en créant les infrastructures nécessaires pour créer des emplois de qualité, stimuler la croissance économique et promouvoir la santé.

BK/ASG