Pour des lois facilitant l’accès des femmes et des jeunes au foncier
APS
SENEGAL-ESPAGNE-COOPERATION

Pour des lois facilitant l’accès des femmes et des jeunes au foncier

Dakar 10 juil (APS) – L’adoption de lois facilitant l’accès des femmes et des jeunes au foncier constitue un ‘’défi majeur’’ que le gouvernement sénégalais doit relever, a souligné mardi à Dakar, l’ambassadeur du Royaume d’Espagne au Sénégal, Alberto Virella.

 
‘’Adopter les lois pour faciliter l’accès au foncier des femmes et des jeunes constitue un défi majeur pour le gouvernement du Sénégal’’, a-t-il déclaré lors d’une cérémonie de présentation du bilan de l’impact de la coopération espagnole sur la période 2014/2017.
 
Les objectifs ont été atteint durant cette période à travers la mise en œuvre de programmes financés à hauteur de 33 milliards de francs par Madrid dans le cadre de la deuxième Commission mixte de coopération entre les deux pays, a laissé entendre le diplomate espagnol.
 
‘’En matière d’appui à la gouvernance, cette coopération a permis une évolution significative des recettes fiscales dans les communes de Bounkiling, Tanaff (Sédhiou) et 14 autres communes de la région de Kolda (sud) grâce à la construction de magasins dans les marchés’’, a-t-il fait valoir.
 
Il a ainsi cité entre autres réalisations des programmes de coopération espagnole au Sénégal, la modernisation de 14 bureaux d’état civil, l’enregistrement à la naissance de cent mille enfants et le renforcement de capacités de deux mille cinq cent acteurs locaux.
 
Alberto Virella a également évoqué l’équipement d’une centaine de centres d’état civil et la mise en plus de centaines d’autres mécanismes décentralisé de notification des naissances.
 
S’agissant du développement rural, le diplomate a rappelé la réfection d’une cinquantaine de fermes dont 18 pour cent au profit de femmes dans le cadre d’un appui à un programme dénommé ‘’Fermes natangué’’ (fermes de la prospérité en français).
 
‘’La promotion de l’équité et de l’égalité des genres est un important atout de la coopération sénégalo-espagnole’’, a expliqué Virella qui salue dans le même temps l’ampleur des défis relevés en quatre ans dans le cadre notamment de l’augmentation des transferts de fonds de l’Etats aux collectivités territoriales.
 

VS/MK/AKS