Ouverture à Diaobé d’un festival sur la migration
APS
SENEGAL-CULTURE-MIGRATION

Ouverture à Diaobé d’un festival sur la migration

Diaobé (Kolda), 8 juil (APS) - Un festival culturel sur la probématique de la migration des jeunes est ouvert, samedi, à Diaobé (Kolda) sous l’initiative de l’association Guné de Kolda et d’un regroupement de villages sénégalais et bissau guinéens, a constaté l’APS.
 
 
Axé sur le thème : "Rester et développer chez soi", ce festival qui regroupe près de 300 participants est soutenu par l’ONG ACRA et l’Université Milano Bicocca. A également financièrement participé à cette manifestation, l’Agence italienne pour la coopération et le développement à travers son projet "Actions de contraste à la dynamique migratoire irrégulière dans le couloir Sénégal, Guinée Bissau, Région de Kolda et Gabou".
 
Lequel projet accompagne 24 associations sportives et culturelles des communautés issues de la commune de Diaobé-Kabendou (Sénégal) et Gabou en Guinée Bissau pour réduire les risques liés au départ des jeunes vers l’aventure.

Le projet prévoit une partie de formation technique, accompagnement et équipement de différentes activités économiques, maraîchères, avicoles et de transformation de céréales, a indiqué sa responsable, Silvia Fregoso.

Elle ajoute qu’il oeuvre également dans la sensibilisation des jeunes et de la population sur les risques de la migration irrégulière à travers des émissions radio, des projections de documentaires, des causeries et débats dans les quartiers.

Silvia Fregoso a en outre soutenu que le festival culturel est organisé à Diaobé en présence de 50 jeunes en provenance de Gabou, en Guinée Bissau.

La manifestation culturelle est animée par des artistes locaux avec comme objectif principal de sensibiliser les jeunes sur les risques de la migration irrégulière avec au menu un concours musical pour la réalisation d’une chanson sur la migration irrégulière.

Il s’agira également de trouver un cadre de brassage entre jeunes Sénégalais et Bissau Guinéens afin de porter ensemble le combat contre la migration irrégulière qui continue de faire des dégâts dans la région de Kolda considérée comme étant une pourvoyeuse de candidats à la migration avec ses lots de morts sur le terrain.


MG/PON