Kédougou, une région à paradoxe (député)
APS
SENEGAL-HYDRAULIQUE

Kédougou, une région à paradoxe (député)

Dakar, 25 nov (APS) – Le député Mady Danfakha a relevé dimanche à Dakar, ‘’un paradoxe’’ dans la région de Kédougou (Sud-est) qui, selon lui, reste ‘’à la fois très riche, mais également très pauvre’’.

 
‘’La région de Kédougou demeure à la fois très riche (en ressources minières notamment) mais très pauvre en même temps car elle connait un vrai problème d’eau. C’est là un vrai paradoxe’’ a-t-il notamment indiqué. 
 
Le député originaire du département de Saraya interpellait le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Mansour Faye, lors de l’examen par l’Assemblée nationale du budget prévisionnel de son département pour l’année 2019.
 
‘’Je veux savoir si l’Etat ne pouvait pas renoncer à quelques retombées minières pour venir en aide aux populations de la région de Kédougou, les populations en ont besoin’’, a-t-il dit au ministre Mansour Faye.
 
M. Danfakha a certes reconnu les progrès réalisés par le PUDC mais il insiste sur le manque d’eau de plusieurs localités de la région de Kédougou.
 
‘’Kédougou a un problème crucial d’eau. Saraya connait un problème d’eau. Les femmes connaissent des problèmes. Pensez un tout petit peu à la région de Kédougou’’ a-t-il ajouté.
 
L’enveloppe prévisionnelle de la gestion 2019, du ministère de l’hydraulique et de l’assainissement est arrêtée à la somme de 106 886 183 736FCFA, soit une légère hausse de 1 668 142 056FCFA en valeur absolue et 1,59% en valeur relative par rapport à l’exercice passé.
 
 
 

SG/MD