Kébémer : lancement d’un projet de construction de 300 logements sociaux
APS
SENEGAL-HABITAT

Kébémer : lancement d’un projet de construction de 300 logements sociaux

Kébémer, 1er avr (APS) - Le ministre de l’Urbanisme, du Logement et l’Hygiène publique, Abdoulaye Saydou Sow, a lancé, jeudi, à Kébémer, un projet de construction de 300 logements sociaux.
 
"Le site de 12 ha sur lequel sera construit les logements est octroyé par la mairie de Kébémer. Le projet sera réalisé sur une période de trois ans, dont 70 logements en 2021, 100 en 2022 et 130 en 2023, soit un total de 300 logements au profit de Kébemer", a-t-il expliqué lors de la cérémonie.
 
La construction de ces logements s’inscrit dans le cadre du projet quinquennal initié par l’Etat sénégalais pour la construction de 100.000 logements sur l’ensemble du territoire national.
 
"Il est évident que nous allons accélérer et digitaliser les procédures de demandes de lotissements, mais je veux qu’elles soient adossées à une planification maîtrisée parce que sans cela, nous allons à l’aventure", a indiqué Abdoulaye Saydou Sow.
 
Selon lui, il a été demandé au ministère qu’il dirige "de doter les 558 communes du pays d’un plan directeur d’urbanisme" pour un développement maîtrisé. "Sans cela, nous construisons sur le néant. Tous les actes de lotissement planifiés seront autorisés sans délai", a-t-il rassuré.
 
Abdoulaye Saydou Sow a également promis aux autorités du département de Kébémer que les populations locales seront la principale source de main-d’œuvre pour les travaux.
 
"Même pour les travaux qui demandent de la haute technologie, si des fils de Kébémer sont aptes à le faire, ils seront impliqués dans le projet, car il ne sert à rien d’importer une main-d’œuvre qui va faire souffrir la population", a-t-il fait valoir, soulignant que l’"efficacité" de ce projet "est d’y associer la population".
 
Le projet des 100 000 logements a été initié par l’Etat du Sénégal pour "résorber le déficit sectoriel de logements estimé, en 2018, à plus de 325 000 unités avec une demande additionnelle de 12 000 logements par an", a relevé le ministre.
 
Le projet vise à assurer "un bon maillage du pays", avec une part de 60% pour le triangle Dakar-Thiès-Mbour et les 40% restants pour les villes de plus de 10.000 habitants.
 
La Société nationale des habitations à loyer modéré (SN-HLM) s’est engagée à réaliser 15 000 logements par an dans la phase 2021-2023 dans divers localités du Sénégal, dont Kébémer, Dakar, Tivaouane, Ziguinchor, Kédougou, Kolda Fatick, Kaffrine.

SK/ASG/BK