Kaolack : Medina en plein dans les préparatifs du gamou
APS
SENEGAL-RELIGION

Kaolack : Medina en plein dans les préparatifs du gamou

Kaolack, 3 nov (APS) - Le président du Comité d’organisation des activités de la fayda (COMAF), Baye Mamoune Niasse, a dressé vendredi un bilan mitigé par rapport aux besoins exprimés aux autorités pour la bonne organisation du Mawlid, soulignant que sa structure s’est engagée ‘’pleinement’’ dans les préparatifs de cet événement commémorant la naissance du prophète (PSL), prévu le 9 novembre prochain.
 
 
"Le comité d’organisation du gamou s’active depuis des jours dans la mise en œuvre des préparatifs du gamou. On a reçu une partie des besoins exprimés aux autorités et on est en attente de la partie restante," a confié Baye Mamoune Niasse, président du COMAF, dans un entretien avec l’APS.
 
 
Selon lui, le besoin exprimé en eau a été accordé. "Le ministre de l’eau et de l’assainissement m’a assuré qu’ils iront au-delà même de notre expression de besoin, vu l’importance et le besoin considérable en eau à de pareilles occasions", se réjouit-il. 
 
 
"Les 16 camions de vidange prévus vont démarrer leurs activités ce dimanche et nous avons la confirmation que les 400 branchements sociaux accordés sont en train d’être installés sur le terrain. J’invite la population dans le besoin des services de vidange à se rapprocher du comité d’organisation’’, note Baye Mamoune Naisse.
 
 
"La SENELEC est aussi sur le terrain pour accomplir ses engagements prises et le travail est en 
cours, a-t-il ajouté, précisant aussi que l’opération de nettoiement a débuté avec des jeunes volontaires très dynamiques. 
 
 
Il a salué "une forte mobilisation de la communauté mouride qui, avec plus de 200 personnes, organise chaque veille de gamou une journée de nettoiement à travers toute la ville’’. ‘’C’est l’occasion de leur adresser les remerciements de toute la population de Medina baye Niass", a-t-il dit.
 
 
"Avec le commissaire, le préfet et le représentant du maire, nous avons fait le tour des différents axes de la ville pour définir un plan de circulation et j’invite les pèlerins à faire preuve de discipline et à respecter le plan de circulation défini par les forces de l’ordre", relève Baye Mamoune Niass.
 
 
Cependant, en ce qui concerne l’Ageroute, le président du COMAF souligne que les engagements pris ne sont pas encore honorés. "Jusqu’à l’heure où je vous parle, rien n’a encore été fait par rapport aux engagements pris par l’Ageroute pour les besoins du gamou. Nous les attendons encore", signale-t-il. 
 
 
"Je voudrais exprimer des remerciements à l’endroit de Alioune Badara Mbengue, gouverneur de la région de Kaolack, pour sa rigueur. Il m’appelle à tout moment pour s’enquérir de la situation et veiller à ce que les engagements soient respectés", a-t-il fait savoir.
 
 
 

AFD/AMD/MD