Kaolack : la revaloriation du traitement salarial au centre des revendications du 1er mai
APS
SENEGAL-SOCIAL

Kaolack : la revaloriation du traitement salarial au centre des revendications du 1er mai

Kaolack, 1er mai (APS) - La revalorisation du traitement des travailleurs et la baisse des prix des denrées de première nécessité ont été, entre autres, au centre des revendications des responsables syndicaux qui ont remis leur cahier de doléances au gouverneur de la région de Kaolack, au terme d’une marche sur l’avenue Diogoye Basile Senghor.
 
Ainsi Moustapha Diagne responsable régional du Syndicat unique et démocratique des enseignant du Sénégal (SUDES) a interpelé le gouverneur Al Hassane Sall sur l’urgence ‘’de revaloriser le traitement des travailleurs et de revoir à la baisse les prix des denrées de première nécessité dans le pays’’.
 
Le SUDES, ‘’a beaucoup souffert du clientélisme syndical mis en avant par un ministre qui avait perdu ses repères et plaide pour un traitement équitable des organisations syndicales au bénéfice de tous les travailleurs’’, a-t-il dénoncé.
 
Dans le secteur éducatif, M. Diagne a insisté sur la nécessité de respecter le droit syndical dans tous les établissements privés, la mise à disposition sans délai de parcelles aux enseignants à Kaolack et au plan national, l’accès plus rapide au prêts DMC, etc.
 
Par ailleurs, Mbaye Sarr, secrétaire général national du Syndicat autonome pour le développement de l’éducation et de la formation (SADEF) a interpellé ‘’l’autorité régionale par rapport à l’application du protocole d’accords signé avec le gouvernement’’.
 
La grève des inspecteurs de l’éducation depuis un an a été évoquée aussi par M. Sarr, estimant que ‘’ce mouvement impacte négativement sur la marche de l’école et mérite d’être traité pour une solution durable’’.
 
Il a aussi demandé aux autorités gouvernementales de rétablir le salaire de deux de ses camarades du lycée John Kennedy ‘’injustement sanctionnés’’ depuis 2013.
 
Le gouverneur Al Hassane Sall a salué la ‘’forte mobilisation des responsables syndicaux’’ qu’il a félicités ‘’pour leur constance et la démarche constructive initiée’’.
 
Il a promis une étude ‘’minutieuse des revendications qui ne sont pas tombées dans l’oreille d’un sourd’’, promettant de remettre au niveau nationale les cas dépassant ses compétences.
 
 

AFD/AMD/MD