Le khalife de Médina Baye réitère son appel à la paix
APS
SENEGAL-POLITIQUE-VIOLENCES

Le khalife de Médina Baye réitère son appel à la paix

Médina Baye, 7 mars (APS) - le khalife général de Médina Baye, dans la commune de Kaolack (centre), Cheikh Mahi Ibrahima Niass, a réitéré dimanche son appel à la ‘’paix’’, à la suite des violentes manifestations.
 
Dans un communiqué reçu dimanche à l’APS, le chef religieux appelle ‘’les acteurs de tous bords à adopter une attitude qui incite à la paix, à l’apaisement, à la stabilité nationale et à la cohésion sociale’’.
 
‘’Cheikh Mahi Ibrahima Niass a condamné les casses et les actes de vandalisme’’, ajoute le texte, selon lequel le khalife a été ‘’affligé par les pertes en vies humaines et la désolante série de destructions de biens privés et publics’’.
 
Il lance un appel à l’arrêt des violences qui ‘’ne font que plonger le pays dans une spirale de pauvreté et de sous-emploi déjà endémiques’’. 
 
Cheikh Mahi Ibrahima Niass souligne ‘’la stricte nécessité de veiller au respect des institutions du pays et d’éviter de précipiter notre cher Sénégal dans une anarchie où tout le monde sera perdant’’.
 
Il conseille aux autorités gouvernementales à enseigner à la jeunesse ‘’la culture de la citoyenneté’’, afin qu’elle ait la ‘’conscience des enjeux qui l’interpellent’’.
 
Le khalife de Médina Baye invite le chef de l’Etat à une meilleure prise en charge des préoccupations des populations. 
 
Le chef religieux déplore qu’une déclaration qu’il a faite samedi sur les violentes manifestations ait été l’objet d’un traitement ‘’qui la dénude de son sens’’, dans la presse et les réseaux sociaux.
 
‘’Certains montages et exploitations laissent croire à une prise de position affirmée en faveur (…) d’un camp donné’’, affirme-t-il dans le communiqué, faisant part de son souci d’‘’impartialité’’ entre les acteurs politiques.

AFD/MNF/ESF