Kaolack : la mairie et
APS
SENEGAL-SOCCIETE

Kaolack : la mairie et "Salins du Saloum" invitées à finaliser rapidement un projet de réhabilitation d’une gare routière

Kaolack, 4 fév (APS) - Le gouverneur de la région de Kaolack (centre), Al Hassan Sall, a invité la mairie de Kaolack (centre) et les responsables de l’entreprise "Salins du Saloum" à poursuivre le dialogue afin de résoudre leur différend portant sur la réhabilitation d’une gare routière de la ville, dans le cadre de la responsabilité sociétale d’entreprise (RSE).

"Il importe, s’il y a des incompréhensions, que la mairie de Kaolack et les responsables des Salins du Saloum se retrouvent pour résoudre tous les problèmes liés à la réalisation de ce projet", a-t-il indiqué dans un entretien avec l’APS.
 
Un différend oppose la mairie de Kaolack et les "Salins du Saloum", une entreprise d’exploitation et de production du sel, sur un projet de réhabilitation d’une gare routière située aux périphéries des installations de l’usine.
 
Il s’agit de la gare routière dit de Nioro que l’entreprise s’est engagée à réhabiliter pour un coût total de 375 millions de francs CFA. 
 
La maire de Kaolack Mariama Sarr s’était élevée contre les lenteurs notées dans la mise en œuvre du projet, au cours d’une récente sortie publique, en marge du vote du budget de la commune de la capitale du Saloum.
 
"L’entreprise avait promis de réhabiliter la gare routière de Nioro. Nous avons fait et transmis le dossier, mais rien n’est encore fait’’, avait-elle déclaré. 
 
"La mairie va chercher d’autres partenaires. Les responsables de l’entreprise doivent savoir que les populations doivent bénéficier des retombées de l’exploitation’’, ajoutait Mariama Sarr.
 
"Nous avons été surpris par les déclarations de madame la maire. Il semble que Madame Mariama Sarr ne soit pas bien informée de l’état d’avancement du projet, car les entreprises ont été déjà contactées et le projet est en phase de finalisation", a réagi Guy Deschamps, directeur général des "Salins du Saloum".
 
"Il n’y a pas lieu de polémiquer. L’entreprise a montré sa volonté et la mairie a accepté de nouer un partenariat. Les chauffeurs et transporteurs y ont été impliqués. Il reste juste à les aider à finaliser l’accord pour que les travaux puissent démarrer rapidement", a souligné le gouverneur de Kaolack.
 
AFD/AKS/BK