Kaolack : la jeunesse invitée à se former à l’entreprenariat
APS
SENEGAL-SOCIETE

Kaolack : la jeunesse invitée à se former à l’entreprenariat

Kaolack, 3 avr (APS) - Des responsables de l’Alliance pour la République (APR, au pouvoir) à Kaolack (centre) appellent les jeunes à se former dans des filières pouvant leur permettre de s’engager dans des activités de type entrepreneurial pour faciliter le soutien des pouvoirs publics à la création massive d’emploi.

Ils ont fait cet appel vendredi lors d’un lors "méga-meeting" de la coalition Benno Bokk Yakkar (APR) regroupant le parti au pouvoir et ses alliés.
 
"Le président de la République est prêt à gérer la problématique de l’emploi des jeunes. Nous demandons alors à la jeunesse de songer" à se former "dès maintenant (...). Cela peut faciliter (...) la création d’emploi", a par exemple déclaré Nafissatou Diop, une responsable politique de l’APR à Kaolack, lors de cette rencontre.
 
Ce ’’méga-meeting’’ initié par le coordonnateur départemental de la coalition BBY, Modou Ndiaye Rahma, a enregistré la participation de plusieurs politiques de la mouvance présidentielle.
 
"Le chef de l’Etat est soucieux de sa jeunesse. Aujourd’hui, il a décidé de dégainer une enveloppe de 350 milliards de francs CFA pour les jeunes. Nous invitons cette jeunesse de Kaolack à penser à retourner à la terre une fois financés’’, a pour sa part lancé le maire de Ndiaffatt, Astou Ndiaye.
 
L’édile a ajouté : "Nous sommes dans le bassin arachidier. Donc nous connaissons la terre. Avec l’agriculture, on peut s’enrichir".
 
"Le président Macky Sall est bien conscient de l’ampleur des défis. Ils sont énormes, mais le président de la République en est conscient", a insisté le coordonnateur de la BBY, Modou Ndiaye Rahma.
 
Il a annoncé la tenue d’un forum, "dans les jours à venir", pour parler de la problématique de l’employabilité des jeunes.
 
"Il faut se doter d’un esprit entrepreneurial. Le chef de l’État est prêt à faire de l’emploi massif des jeunes. Il a beaucoup investi dans l’agriculture depuis qu’il est au pouvoir. J’invite les jeunes à également penser à travailler dans l’horticulture", a dit le maire de Latmingué, Macoumba Diouf.
 

MNF/BK