Kaolack : l’ONAS en appoint pour l’évacuation des eaux pluviales à Khakhoune
APS
SENEGAL-ASSAINISSEMENT

Kaolack : l’ONAS en appoint pour l’évacuation des eaux pluviales à Khakhoune

Kaolack, 11 août (APS) - L’Office national de l’assainissement du Sénégal (ONAS) a mis jeudi du matériel de pompage à la disposition des autorités compétentes de Kaolack (centre) pour contribuer à l’accélération du rythme d’évacuation des eaux des maisons inondées des environs du bassin débordant de Khakhoune, dans la commune du Saloum, a constaté l’APS.
 
Ce matériel est composé d’une électropompe d’une capacité de 1500 mètres cubes/heure et de tuyaux PVC de 250 m de diamètre.
 
"L’arrivée de ce matériel de renfort au dispositif de pompage déjà existant pour l’évacuation de l’excédent d’eaux pluviales de Khakhoune est une suite donnée à la visite effectuée par le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, Mansour Faye, il y a plus d’une semaine à Kakhoune", a expliqué à des journalistes le directeur général de l’ONAS, Alioune Badara Diop.
 
"Il (ministre) nous avait instruit, après son passage, d’installer dans un délai très court de 15 à 21 jours, un système de pompage d’une capacité assez suffisante pour pouvoir drainer rapidement les eaux pluviales débordantes du bassin Kakhoune", a-t-il ajouté, en présence, du préfet du département de Kaolack, Fodé Fall, et de membres du conseil municipal de Kaolack.
 
Dans ce cadre, a poursuivi M. Diop, "nous nous sommes attelés à mettre en œuvre ses instructions qui ont abouti à la livraison de cette électropompe d’une capacité de 1500 mètres cubes/heure et environ 2 kilomètres de tuyaux de 250 m de diamètre pour assurer un pompage correcte des eaux".
 
Selon le DG de l’ONAS, ce dispositif en cours d’installation, qui devrait être fonctionnel "dans un délai de cinq jours", il sera possible de procéder à une évacuation "rapide des eaux pluviales des habitations environnantes du bassin débordant de Khakhoune".
 
Le préfet du département de Kaolack, Fodé Fall, a lui souligné que la mise en place d’un tel dispositif devrait permettre l’évacuation rapide des eaux pluviales.
 
"Donc, nous ne pouvons qu’espérer que d’ici quelques temps, les populations" dont les maisons ont été "envahies par les eaux, seront soulagées d’ici peu", a-t-il ajouté, faisant part de sa "grosse satisfaction" en recevant ce dispositif.
 
 

AB/BK