Kaolack : Adama Barrow explique le sens de sa visite dans les foyers religieux
APS
SENEGAL-GAMBIE-RELIGION

Kaolack : Adama Barrow explique le sens de sa visite dans les foyers religieux

Médina Baye (Kaolack), 3 mars (APS) - le président gambien Adama Barrow a exprimé vendredi à Médina Baye sa reconnaissance au guides religieux pour leurs prières dans le règlement pacifique de la crise post-électorale consécutive à la présidentielle du 1er décembre dernier.
 
"Cette visite de courtoisie que j’effectue à Médina Baye chez le khalife général des Niassène, Cheikh Ahmed Tidiane Ibrahima Niass, n’est rien d’autre qu’une expression de notre reconnaissance au Sénégal, un témoignage de notre reconnaissance aux guides religieux du Sénégal qui nous ont beaucoup soutenu lors de la crise post-électorale de notre pays", a-t-il dit.
 
Le président gambien s’exprimait au cours d’une audience accordée à sa délégation par le khalife de Médina Baye, dans sa résidence en présence du gouverneur de la région de Kaolack Lamine Sagna et de plusieurs dignitaires religieux.
 
"Ils (chefs religieux) ont formulé beaucoup de prières pour la paix en Gambie. Maintenant que ces prières sont exaucées, il est de notre devoir que nous revenions au Sénégal pour témoigner notre reconnaissance aux chefs religieux", a expliqué Adama Barrow.
 
Il s’est rendu dans le cadre sa première visite officielle au Sénégal à Médina Baye et Touba Sanokho, deux cités religieuses de Kaolack. Mais un peu plus tôt, il s’est également rendu dans d’autres cités religieuses, notamment à Tivaouane, à Louga et à Touba.
 
"Ce témoignage de notre reconnaissance vise au plus haut niveau le président de la République du Sénégal, Macky Sall qui a grandement soutenu le peuple gambien, les guides religieux et le peuple du Sénégal dans son ensemble", a-t-il déclaré.
 
"Comme j’ai l’habitude de le dire, le président Macky Sall et moi, sommes des jumeaux. Mais cela ne doit pas seulement s’arrêter à nos personnes. Cela doit se traduire entre nos ministres, nos gouverneurs, nos maires et nos deux peuples respectifs", a appelé le président gambien.
 
Il a relevé que personne ne peut diviser la Gambie et le Sénégal. Il ajoute : ‘’ Nos liens séculaires émanent de Dieu, donc quiconque s’évertue à vouloir détruire ces liens y laissera des plumes’’.
 
Le président gambien a magnifié la vie et l’œuvre du vénéré guide religieux Baye Niass, fondateur de la confrérie Niassène. ’’Tout ce que Baye Niass a eu au Sénégal il l’a eu aussi en Gambie’’, a soutenu Adama Barrow.
 
Le président gambien est arrivé aux environs de 17 heures 30 minutes par hélicoptère au stade Lamine Guèye en provenance de la ville sainte de Touba. Il a eu droit a eu droit à un accueil chaleureux sur son trajet allant du Stade à Médina Baye.
 
Adama Barrow a passé plusieurs jours à Dakar durant la crise postélectorale gambienne consécutive à son élection reconnue puis contestée par son prédécesseur, Yahya Jammeh, qui était au pouvoir depuis 22 ans. 
 
Macky Sall l’a accueilli à Dakar au nom de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), M. Jammeh ayant refusé de lui céder le pouvoir, se rétractant après avoir reconnu la victoire de son adversaire à la présidentielle gambienne.
 
Le successeur de Yaya Jammeh qui a finalement prêté serment à l’ambassade de son pays à Dakar, a regagné Banjul pays après l’exil de Yahya Jammeh en Guinée-Equatoriale, au terme de négociations menées par la CEDEAO.

Adama Barrow a sacrifié de nouveau à cet exercice à Banjul en présence du président sénégalais, son "invité d’honneur" lors de la fête de l’Indépendance gambienne.
 
 

AB/ASB/OID