Kaolack : 55,3 millions et sept
APS
SENEGAL-ASSAINISSEMENT

Kaolack : 55,3 millions et sept "grands sites" de pompages pour faire face à d’éventuelles inondations (maire)

Kaolack, 2 août (APS) - La mairie de Kaolack (centre) a annoncé avoir mobilisé 55,3 millions de francs CFA et réalisé sept "grands sites de pompage" dans différents quartiers de la capitale du Saloum, dans le cadre de la lutte contre les inondations.
 
"Dans cette enveloppe, nous avons dépensé 20 millions de francs CFA pour les travaux de remblai, 10 millions francs CFA pour le drainage des eaux pluviales, 10 millions 300 mille francs CFA pour la location des véhicules et engins et 15 millions de francs CFA pour le carburant", a détaillé l’édile de Kaolack, Mariama Sarr.
 
Elle s’exprimait lundi au cours d’un point presse portant essentiellement sur le dispositif anti-inondation mis en place par la mairie de Kaolack pour soulager les populations.
 
"Hormis les moyens financiers et logistiques mobilisés par la commune, des bonnes volontés ainsi que des entreprises de la place ont apporté leurs contributions pour faire face aux inondations", a-t-elle ajouté, entourée des membres du conseil municipal.
 
 
Selon Mariama Sarr, par ailleurs ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfance, grâce à l’aide de sociétés privées, la mairie de Kaolack "a pu effectuer un important travail de curage mécanique et manuel des caniveaux dans le cadre de la prévention des inondations".
 
"Ce travail important de curage manuel et mécanique des canaux ne relève même pas des compétences de la mairie", si l’on en croit l’édile de la capitale du Saloum.
 
Il signale que le dispositif de lutte contre les inondations mis en place pour cet hivernage comprend également "sept grands sites" de pompage repartis entre autant de quartiers de la commune.
 
Elle a cité les quartiers Sara, Diamaguène, Nimsat, Parcelles assainies, Thiofack, Sam et Khakhoune, ce dernier étant considéré comme "le nœud des inondations dans la commune".
 
"Un dispositif de 30 sapeurs-pompiers est réparti dans les différents sites de pompages", a-t-elle ajouté, se félicitant des résultats déjà obtenus par ce dispositif de lutte contre les inondations. 
 
"Grace à ce dispositif, le niveau des eaux enregistrées la semaine dernière après les fortes pluies, a beaucoup baissé", s’est-elle réjouie Mariama Sarr.
 
"Cela signifie que les travaux préventifs faits préalablement dans un élan de solidarité, avant l’hivernage et durant l’hivernage, ont eu des effets positifs", a-t-elle commenté.
 
"Aujourd’hui, dit-elle, la ville de Kaolack n’a pas senti ce problème des inondations comme il l’avait senti les années passées".
 
Mariama Sarr a toutefois appelé les populations de la commune à plus de citoyenneté. "Nous les appelons à maintenir ce réseau de drainage intact’’ et à ne pas y jeter d’ordures, telles que des cadavres de poulets, carcasses de moutons ou "toutes sortes de saletés", a-t-elle lancé.


AB/BK