Un mouvement veut partir des quartiers pour rendre Kaolack plus propre
APS
SENEGAL-ENVIRONNEMENT

Un mouvement veut partir des quartiers pour rendre Kaolack plus propre

Kaolack, 29 fév (APS) - Le mouvement ATAK ("And Taxaawu Kaolack") a lancé samedi une opération destinée à transformer le visage de la capitale du Saloum, en amenant ses habitants à contribuer à la propreté de leur ville en partant de leurs quartiers.

Une action de nettoiement "Set Setal" lancée à Sara Ndiougary, dans la commune de Kaolack, a marqué le démarrage à cette opération intitulée "Bey si sa weewou tank".
 
Elle vise à "changer radicalement la face hideuse que présente hélas la ville de Kaolack, pour la transformer en une ville verte et propre en commençant par nos quartiers respectifs", a dit le président du mouvement ATAK, Mamadou Diallo.
 
"Pour ce faire, outre nos moyens personnels, nous disposons d’un réseau de partenaires internationaux prêts à nous aider pour cette noble ambition", a ajouté M. Diallo, par ailleurs opérateur économique.
 
Selon lui, l’objectif visé est d’insuffler chez les populations la culture de la propreté en leur offrant l’appui nécessaire pour les amener à atteindre cet objectif.
 
Il a invité les autorités et autres bonnes volontés à contribuer à la perpétuation de cette initiative dans leurs quartiers pour une meilleure synergie d’actions, en vue de faire de Kaolack une ville plus propre. 
 
Le mouvement ATAK est né de la rencontre d’hommes et de femmes désirant donner "un nouvel élan" à leur engagement en faveur de leur ville natale, selon M. Diallo, qui a initié cette démarche de proximité. 
 
AFD/AMD/BK