Kaffrine : Vers une réduction des prix de l’eau dans le monde rural (DG OFOR)
APS
SENEGAL-HYDRAULIQUE

Kaffrine : Vers une réduction des prix de l’eau dans le monde rural (DG OFOR)

Kaffrine, 9 avr (APS) – Les prix de l’eau dans les zones rurales seront réduits et fixés à 250 frs CFA le mètre cube à Kaolack et à Kaffrine, a annoncé, mardi, le directeur général de l’office des forages ruraux (OFOR), Sény Ndao.

’’Aujourd’hui, dans le monde rural, plus précisément à Kaffrine et à Kaolack, la moyenne des prix de l’ASUFOR tournerait autour de 350 frs le mètre cube. L’Etat, tenant du pouvoir d’achat des populations du monde rural s’est intéressé le plus sur la qualité du service et l’appropriation de la réforme. Et, le chef de l’Etat a bien voulu demander de réduire les prix de l’eau et de les fixer à 250 frs CFA le mètre cube quelle que soit la consommation pour les domestique’’, a dit M. Ndao.

Il s’exprimait ainsi en marge d’un comité régional de développement (CRD) spécial axé sur le démarrage de la délégation de service public à Kaffrine et sur la passation de service entre le l’opérateur en charge de la nouvelle réforme, Flexeau, et les associations des usagers des forages ruraux (USUFOR).

La rencontre a été présidée par l’adjoint au gouverneur de Kaffrine chargé du développement, Cheikh Ndiaye, en présence du directeur général de Flexeau, Pathé Diagne. Des élus locaux, des chefs de service et des autorités administratives ont également pris part au CRD.

Cette réforme qui consiste à réduire les prix de l’eau dans le monde rural a démarrée depuis 2015 dans une partie de Thiès et de Fatick et sur le nord du Sénégal, a t-il souligné.

’’Au courant de l’année 2018, nous l’avons démarré à Thiès, à Diourbel et à Tambacounda. Et nous voilà pour engager la réforme au niveau de Kaffrine et Kaolack. Et, d’ici la fin de l’année les autres régions vont suivre’’, a assuré Sény Ndao.

L’opérateur Flexeau est la société délégataire de service public pour la gestion de l’eau dans les régions de Kaffrine et Kaolack.

’’Pour les régions de Kaffrine et Kaolack, l’Etat a pris l’option de faire une délégation de service public pour professionnaliser le service. L’Etat reste propriétaire du patrimoine donc les ouvrages et les équipements. Il met sur un contrat d’une durée de 10 ans la société flexeau qui est choisie à l’issue d’un appel d’offres’’, a expliqué le directeur général de flexeau, Pathé Diagne.

Flexeau, a t-il dit, ’’a la responsabilité de fournir de l’eau en qualité et en quantité, avec des obligations de performance bien définies, dans les régions de Kaffrine et Kaolack’’.


MNF/OID