Kaffrine : Samba Ndiobéne Ka inaugure le marché à bétail de Missira Wadéne
APS
SENEGAL-ELEVAGE-INFRASTRUCTURES

Kaffrine : Samba Ndiobéne Ka inaugure le marché à bétail de Missira Wadéne

Missira Wadéne (Kaffrine), 16 juil (APS) – Le ministre de l’Elevage et des Productions animales, Samba Ndiobéne Ka, a procédé, jeudi, à l’inauguration du marché à bétail de la commune de Missira Wadéne, dans le département de Koungheul (Kaffrine, centre), a constaté l’APS.
 
Cette infrastructure a été construite par le projet régional d’appui au pastoralisme au Sahel (PRAPS) sur financement de l’Etat du Sénégal à hauteur de 93.125.978 francs CFA.
 
’’Ce marché a été construit dans le cadre du programme du chef de l’Etat qui va surtout dans sa politique d’investissement en matière d’infrastructures pastorales. Il va permettre à la fois de développer mais aussi de sécuriser des transactions commerciales’’, a salué le ministre de l’Elevage et des Productions animales lors de la cérémonie d’inauguration, en présence du gouverneur de Kaffrine, William Manel.
 
Des chefs de service, des autorités administratives et locales, des éleveurs de la sous-région et des populations de Missira Wadéne ont également pris part à la manifestation.
 
’’Ce marché à bétail est un environnement propice qui permettra surtout aux véritables bénéficiaires de pouvoir faire certaines activités telles que l’embarquement mais aussi et surtout les convoyages’’, a ajouté Samba Ndiobéne Ka.
 
’’Le chef de l’Etat, comme il l’a fait ailleurs dans pas mal de localités au Sénégal, a jugé nécessaire de mettre un investissement de plus de 93 millions de francs CFA à Missira Wadéne pour permettre aux différents éleveurs de la contrée et aux différents éleveurs qui se retrouvent ici pendant certaines occasions d’avoir un cadre approprié pour pouvoir exercer convenablement leurs activités’’, a-t-il fait valoir. 
 
Selon lui, le marché à bétail de Missira Wadéne ‘’n’est plus un marché national mais un marché sous régional parce que regroupant des maliens, des mauritaniens et des guinéens’’. 
 
Le ministre a, par ailleurs, appelé les responsables dudit marché à bétail à plus de responsabilité. 
 
’’C’est bon de construire mais il est aussi important de pouvoir gérer ça de façon optimale à travers la composante qu’il y a, mais aussi par rapport à la gestion de l’infrastructure. La gestion doit être transparente et utile à la population et aux éleveurs’’, a indiqué M. Ka. 
 
Le maire de la commune de Missira Wadéne, Moustapha Ndong, a salué la construction d’une telle infrastructure dans sa circonscription. Il a promis de gérer à bon escient ‘’ce bijou’’.
 
Le marché à bétail de Missira Wadéne est bâti sur un terrain de trois hectares. Il comprend un espace pour petits ruminants de 21300 mètres carrés, un espace bovin de 6400 mètres carrés et un espace équidés pour 3200 mètres carrés.
 
Il comprend aussi des abris pour les éleveurs, des quais d’embarquement, des toilettes, un bureau de gestion, des cantines pour les femmes et un lazaret.
 
 

MNF/MD/OID