Kaffrine : Les maires invités à ouvrir des fourrières municipales
APS
SENEGAL-COLLECTIVITES-SOCIETE

Kaffrine : Les maires invités à ouvrir des fourrières municipales

Kaffrine, 27 oct (APS) – Le préfet de Kaffrine, Mame Less Cabou a invité, vendredi, les maires à mettre en place des fourrières municipales pour lutter contre la divagation des animaux et éviter les conflits entre paysans et éleveurs.
 
"Pour éviter la divagation des animaux, il faudrait que les maires pensent à ouvrir des fourrières au niveau des communes. Ce serait aussi un moyen de lutter contre les conflits entre paysans et éleveurs", a plaidé l’autorité administrative. 
 
Le préfet de Kaffrine s’exprimait en marge d’un atelier de réflexion sur les activités d’information en rapport avec le changement climatique et le développement à la base. 
 
La rencontre est organisée par la plateforme de dialogue "Science-politique sur l’adaptation de l’agriculture et de la sécurité alimentaire au changement climatique (CCASA)" de Kaffrine qui regroupe des chefs de service, des élus locaux, des organisations paysannes, des journalistes et des autorités administratives.

"Aujourd’hui de nombreux paysans passent jour et nuit dans leur champ pour contrecarrer les animaux ou éviter le vol des récoltes", a dit M. Cabou qui a insisté sur la nécessité de réaliser des fourrières pour pousser les bergers à ne pas entrer dans les champs.

"Et, la meilleure des sanctions, c’est d’ouvrir une fourrière au niveau de chaque commune", a estimé Mame Less Cabou. "Nous prendrons des mesures pour contrecarrer toutes les difficultés liées à la divagation des animaux et au vol des récoltes", a-t-il rassuré. 
 
Cette rencontre a permis aux acteurs de la CCASA d’échanger sur les activités d’informations pertinentes en rapport avec la viabilité, le changement climatique et le développement à la base. Les membres de cette plateforme ont discuté et partagé sur la présente et dernière campagne agricole.

MNF/ASB/PON