Kaffrine : des progrès dans l’eau et l’électricité, des difficultés dans l’éducation (gouverneur)
APS
SENEGAL-COLLECTIVITES-SOCIAL

Kaffrine : des progrès dans l’eau et l’électricité, des difficultés dans l’éducation (gouverneur)

Kaffrine, 9 jan (APS) – La région de Kaffrine (centre) a ‘’un taux de couverture remarquable’’ en matière d’approvisionnement en eau, malgré ‘’des insuffisances à corriger’’, et ‘’d’énormes progrès’’ y ont été faits dans le domaine de l’électricité, mais l’éducation ‘’traverse encore des moments difficiles’’ dans cette collectivité territoriale, a-t-on appris jeudi auprès de son gouverneur, Jean-Baptiste Coly.

‘’Dans le domaine hydraulique, nous avons à Kaffrine 1.128 villages. Et nous avons 933 points d’eau dans la région, ce qui fait un taux de couverture remarquable, même s’il y a des insuffisances qu’il faut corriger’’, a dit M. Coly lors d’un comité régional de développement (CRD).

Cette rencontre organisée par l’administration locale était consacrée aux routes, à l’accès à l’électricité, à l’eau et l’assainissement, aux services culturels et sportifs, etc.
 
Trois cent neuf des 1.128 villages de la région de Kaffrine sont connectés au réseau électrique, a-t-il dit lors de la réunion tenue en présence d’élus locaux et des chefs des services décentralisés de l’Etat.
 
‘’D’énormes progrès ont été faits dans le domaine de l’électricité à Kaffrine. Le taux de couverture électrique est aujourd’hui de 20%. Et nous n’avons pris que ce qui existe déjà, sans tenir compte des projets en cours d’exécution’’, a expliqué Jean-Baptiste Coly.
 
Concernant les infrastructures routières, ‘’des progrès ont été notés’’ dans la région, selon lui. ‘’Nous en sommes à plus de 685 kilomètres de pistes construites depuis cinq ans, grâce au Programme d’urgence de modernisation des axes et territoires frontaliers (PUMA) et au Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC), et d’autres programmes.‘’
 
Mais en ce qui concerne l’éducation, la région de Kaffrine ‘’traverse encore des moments difficiles’’, selon M. Coly. ‘’Nous avons un taux de scolarisation faible, qui ne dépasse pas 50%. Il manque également des enseignants dans la région’’, a-t-il dit.
 
Il annonce, par ailleurs, la construction prochaine à Kaffrine d’‘’un lycée national’’ spécialisé dans l’enseignement de la ‘’qualité’’ et de l’‘’équité’’.
 
Le gouverneur déplore l’absence d’ambulances dans certaines collectivités territoriales de Kaffrine et d’‘’un centre de santé de référence’’ à Mbirekelane et à Malém Hodar, deux des quatre chefs-lieux de département de la région. 

MNF/ESF/ADL