Kaffrine réclame une solution durable aux inondations
APS
SENEGAL-SOCIETE

Kaffrine réclame une solution durable aux inondations

Kaffrine, 17 août (APS) - Des habitants de la commune de Kaffrine (centre) réclament des bassins de rétention et des canalisations pour régler définitivement le problème des inondations.
 
’’Nous demandons des bassins de rétention dans la zone péri-urbaine de Kaffrine qui ne souffre pas des eaux de pluie, mais des eaux de ruissellement parce qu’étant une cuvette. Si on nous fait des bassins de rétention digne de ce nom, Kaffrine ne souffrira plus des inondations’’, a plaidé Ousmane Dembélé, porte-parole des victimes des inondations de Kaffrine.

Au cours d’une rencontre avec des journalistes, dimanche, M. Dembélé a appelé les pouvoirs publics à travailler dans ce sens, estimant qu’’’il fallait construire à Kaffrine quelque chose de durable pour régler définitivement le problème des inondations’’. 

’’Nous réclamons des canalisations dignes de ce nom. Il y a à Kaffrine un réseau de drainage d’eau et non des canalisations. Il nous faut un programme d’assainissement digne de ce nom’’, a renchéri Ibrahima Séne membre du collectif des sinistrés des inondations. 
 
Il a fait observer qu’aujourd’hui, ’’il y a un seul bassin de rétention qui, à la moindre pluie, se remplit’’. ’’Cela ne règle pas le problème. Nous voulons que le problème des inondations soit résolu une bonne fois pour toute’’, a insisté Ibrahima Séne. 
 
Il a rappelé que lors de son passage en 2019 à Kaffrine, le ministre de l’Eau Serigne Mbaye Thiam avait fait état de 1,5 milliards de francs CFA dépensés à Kaffrine pour la réalisation d’un réseau d’évacuation des eaux usées et d’un bassin de rétention.
 
Selon lui, ’’ces investissement n’ont rien encore réglé parce que le problème des inondations reste entier à Kaffrine’’.
 
’’Un seul bassin de rétention ne règle pas le problème des inondations à Kaffrine. Il nous faut des bassins de rétention autour de Kaffrine pour une solution durable à ces problématiques des inondations’’, a insisté brahima Séne.
 
 
 
 

MNF/OID/AKS