Kaffrine :  7,5 milliards de francs CFA sont nécessaires à la restructuration des quartiers inondables (ministre)
APS
SENEGAL-HIVERNAGE-INTEMPERIES-PERSPECTIVES

Kaffrine : 7,5 milliards de francs CFA sont nécessaires à la restructuration des quartiers inondables (ministre)


Kaffrine, 30 juil (APS) - Le ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, Diène Farba Sarr, a souligné la nécessité de dégager 7,5 milliards de francs CFA en vue de restructurer les quartiers inondables de la commune de Kaffrine (centre).
 
‘’Kaffrine doit bénéficier d’un traitement spécial d’envergure pour sortir des inondations. Kaffrine est dans une situation exceptionnelle qui fait que seuls des solutions durables avec de gros moyens pourront venir à bout des inondations’’, a souligné le ministre.

Il s’exprimait vendredi lors d’une tournée à Kaffrine en compagnie de la Déléguée générale à la Protection sociale et à la Solidarité nationale, Anta Sarr Diacko pour apporter un soutien d’urgence aux familles sinistrées mais aussi poser les jalons d’une solution durable aux problèmes des inondations.

’’La solution aux inondations de Kaffrine ne réside pas dans des solutions conjoncturelles à court terme, mais dans des solutions durables de restructuration des quartiers de Diamaguene centre ou encore de Guinaw rail, les plus touchés par les inondations’’, a-t-il suggéré.

Dans cette perspective, le ministre Diène Farba Sarr a annoncé que son département est en train de poser des actes allant dans le sens de la fourniture de motopompes, l’excavation des tranchées drainantes, la fourniture en carburant, l’arrivée de certaines entreprises spécialisées sélectionnées etc..

Cependant, il a reconnu qu’il faudrait déployer des moyens à long terme pour apporter une solution durable aux problémes des inondations récurrentes à Kaffrine qui se trouve dans une cuvette.

’’Mais, a-t-il encore relevé, pour ce qui est des moyens à long terme, nous avons souligné en (conseil des ministres) que Kaffrine est un point noir, une cuvette qui nécessite un traitement définitif.
 
Le ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, est d’avis que ‘’ce traitement passera inéluctablement par les grands moyens qui sont évalués à 7,5 milliards de francs CFA’’.
 
‘’Le gouvernement va tout faire pour que les populations de Kaffrine soient extirpées de ce désarroi, de cette fatigue’’, a assuré Diène Farba Sarr, en présence des autorités administratives de la région de Kaffrine, des élus locaux et d’une partie des populations sinistrées recasées à l’école 6 de la commune.
 
AB/ASB