Kaffrine : 18 personnes interpellées et 42 véhicules immobilisés pour non-respect du couvre-feu
APS
SENEGAL-SOCIETE

Kaffrine : 18 personnes interpellées et 42 véhicules immobilisés pour non-respect du couvre-feu

Kaffrine, 1er avr (APS) – Dix-huit individus ont été arrêtés, 42 véhicules immobilisés et une soixantaine de motos mises en fourrière pour non-respect du couvre-feu à Kaffrine (centre), a-t-on appris mercredi du commissaire de police de ladite ville, Hamady Baldé.
 
‘’En sept jours, dans la commune de Kaffrine, 18 personnes, dont trois femmes, ont été interpellées, 42 véhicules immobilisés, 63 motos et une charrette mis en fourrière’’, a précisé M. Baldé.
 
Il s’exprimait lors d’une réunion d’évaluation de la première semaine du couvre-feu instauré par le chef de l’Etat pour réduire les risques de propagation de la maladie à coronavirus.
 
Le non-respect d’une décision administrative est un délit sanctionné d’un emprisonnement pouvant varier entre deux mois et deux ans, et d’une amende comprise entre 100.000 et 2 millions de francs CFA, a rappelé Hamady Baldé.
 
‘’Nous avons adopté une démarche pédagogique dans le cadre de la sensibilisation, pour que les mesures puissent être bien comprises. Et dès le troisième jour du couvre-feu, c’était l’application effective des dispositions sécuritaires que l’Etat a prises pour sauver les populations de la maladie coronavirus’’, a expliqué M. Baldé.
 
Il dit avoir constaté que les habitants de la commune de Kaffrine se sont maintenant ‘’appropriés les mesures‘’ prises par l’Etat en restant chez eux pendant la durée du couvre-feu.
 
‘’La notion d’état d’urgence implique une limitation de certaines libertés et une augmentation des pouvoirs des autorités administratives. Le but du couvre-feu, c’est de réduire au minimum les déplacements des populations’’, a rappelé Hamady Baldé.
 
Il invite les populations de Kaffrine au respect de ces mesures, pour aider à éradiquer la maladie à coronavirus. ‘’Nous devons (…) nous battre ensemble pour pouvoir éradiquer ce fléau, le plutôt possible’’, a dit M. Baldé.


MNF/ASG/ESF