Ismaïla Madior Fall aux nouveaux greffiers :
APS
SENEGAL-JUSTICE

Ismaïla Madior Fall aux nouveaux greffiers : "Vous devez être l’incarnation de la probité"

Dakar, 2 mars (APS) - Le garde des Sceaux, Ismaïla Madior Fall, a appelé, vendredi, la nouvelle promotion de greffiers à être "l’incarnation vivante de la probité, de la dignité et de l’exemplarité".

"Au moment où vous vous apprêtez à exercer des responsabilités au sein du secteur de la Justice, je vous invite à être l’incarnation vivante de la probité, de la dignité et de l’exemplarité", a-t-il lancé aux nouveaux sortants. 
 
Le garde des Sceaux présidait la cérémonie de remise de diplômes à la promotion 2015/2017 de la section greffe du Centre de formation judiciaire (CFJ), au Palais de justice, à Dakar.
"Si le diplôme qui vous sera remis dans quelques instants est la traduction parfaite de vos mérites, vous n’êtes pas sans savoir qu’il n’est pas pour autant une fin en soi. Vous devrez le valoriser à l’occasion de l’exercice de vos fonctions", a ajouté le ministre de la Justice à l’endroit des nouveaux greffiers. 
 
"La confiance et la crédibilité se méritent. Voilà pourquoi le respect des règles déontologiques s’impose à chaque membre du corps judiciaire et plus particulièrement à vous", a-t-il insisté.
 
Dans son discours dont l’APS a obtenu copie, Ismaïla Madior Fall leur a par ailleurs rappelé que la perception positive ou négative que le public aura de la justice "sera largement tributaire" de leur capacité d’accueil et d’orientation.
 
"Gardez à l’esprit que c’est au nom du peuple que la justice est rendue. Vous devez donc développer une capacité d’accueil et d’orientation que seules confèrent la courtoisie, la compétence et l’intégrité", a-t-il déclaré.
 
Il a expliqué que leur "mission principale consistera certes à tenir la plume pour transcrire les débats d’audience, dresser les procès-verbaux et formaliser les décisions du tribunal", mais ils ne devraient "pas perdre de vue que la conservation des archives de la juridiction vous incombe également. Il y va de la mémoire de la justice".
 
"L’abnégation au travail, la passion du professionnalisme, le culte de l’excellence sont autant d’attributs qu’il vous appartiendra désormais d’éprouver pour forger votre caractère au contact d’un métier intellectuellement et moralement exigeant", a conclu le ministre de la Justice. 

BK/OID/ASB