La SU de Dakar interpelle les braqueurs des agences de transfert d’argent
APS
SENEGAL-SECURITE

La SU de Dakar interpelle les braqueurs des agences de transfert d’argent

Dakar, 21 juil (APS) – La Sûreté urbaine de Dakar (SU) a annoncé, vendredi l’interpellation des malfaiteurs qui avaient braqué en juin dernier en plein jour deux agences de transfert d’argent à Gueule-Tapée et à Liberté 6.
 
Dans un communiqué de presse reçu à l’APS, la Police nationale a rappelé que le 19 juin dernier, la SU a été informé de l’attaque par des individus armés, de deux agences de transfert d’argent sises respectivement à Gueule Tapée et à Liberté 6.
 
"Ces malfaiteurs qui avaient usé d’armes à feu pour commettre leur forfait avaient réussi à se fondre dans la nature emportant avec eux d’importantes sommes d’argent", renseigne la même source.
 
En effet ce jour-là, précise la Police nationale, "les mis en cause, tous armés, avaient réussi à s’introduire dans les locaux du CMS (Crédit Mutuel du Sénégal) situé en face du terrain de football de Liberté 6 vers 10 heures après avoir maîtrisé et ligoté le vigile. Les clients et le personnel qui étaient sur place avaient subi le même sort".
 
"C’est ainsi qu’ils ont pu emporter la somme de 7.930.035 francs CFA, l’enregistreur de la vidéosurveillance, le système d’alarme, les clés de la porte d’entrée, les téléphones portables du personnel et des clients et des documents administratifs tels que permis de conduire et cartes bancaires", rapporte le communiqué. 
 
"Dans leur fuite, note le texte, ils sont tombés sur un charretier qu’ils ont tout simplement immobilisé en tirant à bout portant sur le cheval".
 
Selon la Police nationale, "le même jour, l’agence Wafacash sise à Gueule Tapée avait elle aussi été attaquée par des individus non identifiés qui avaient emporté la somme de 2.900.000 frs CFA et des téléphones portables".
 
Instruite à prendre en charge l’enquête, "la Sûreté urbaine a, après de vives et intenses investigations notamment par des recherches, des renseignements, des infiltrations, des surveillances entre autres, réussi à identifier les membres de la bande qui étaient au nombre de trois", lit-on dans le communiqué. 
 
Le texte ajoute que "les mis en cause, ayant tous eu maille à partir avec la justice, ont souligné avoir tissé leur plan à Hann et avoué s’être partagé le butin à Cambérène 2, lieu où ils se sont séparés".
 
Le Chef de la Sûreté urbaine de Dakar qui a tenu un point de presse ce vendredi a remercié "les honnêtes citoyens qui ont bien voulu collaborer et de rappeler à toute la population sénégalaise que la sécurité est l’affaire de tous", souligne le texte.

ASB/OID