Incidents de l’UGB : le PIT appelle le gouvenement à éviter ’’le recours disproportionné à la violence’’
APS
SENEGAL-UNIVETRSITE-CRISE-REACTION

Incidents de l’UGB : le PIT appelle le gouvenement à éviter ’’le recours disproportionné à la violence’’

Dakar, 18 mai (APS) – Le gouvernement est appelé à ‘’se prémunir de tous les instruments permettant d’éviter de tomber dans le recours disproportionné à la violence’’, estime le Parti de l’indépendance et du travail (PIT), évoquant les incidents ayant entraîné mardi la mort de l’étudiant Fallou Sène dans des affrontements entre gendarmes et pensionnaires de l’Université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis.

‘’L’université doit demeurer un lieu de vie, un espace de culture exempté de ce vandalisme ravageur ayant de plus en plus tendance à s’imposer dans ces lieux où c’est l’esprit qui devrait plutôt briller de mille feux’’, réagit le PIT dans un communiqué signé du secrétariat de son comité central. 
 
‘’Pour qu’il en soit ainsi, il ne suffira pas seulement que le gouvernement s’attelle à payer les bourses à bonne date. Le gouvernement devra aussi se prémunir de tous les instruments permettant d’éviter de tomber dans le recours disproportionné à la violence’’, lequel recours ‘’pouvant éventuellement conduire à faire usage de moyens extrêmes contre des étudiants eux-mêmes transformés en forces destructrices’’, souligne le PIT.
 
Mouhamadou Fallou Sène, 26 ans, marié et père d’un enfant, a trouvé la mort mardi dans des échauffourées entre forces de l’ordre et pensionnaires de l’UGB qui manifestaient pour le versement de leurs bourses et de meilleures conditions d’études. Il a été inhumé jeudi à Touba.
 
Dans son communiqué, le Secrétariat du PIT a fait part de sa ‘’consternation’’, relativement au ‘’déferlement de violence qui s’est abattu sur l’université Gaston Berger avec comme pic la mort de l’étudiant Mouhamadou Fallou SENE’’. 
 
Le PIT a ainsi présenté ‘’ses condoléances attristées à la famille du disparu, à ses camarades de St- Louis, à la communauté universitaire, bref à tout le peuple sénégalais’’. 
 
‘’Aux nombreux gendarmes et étudiants blessés, le PIT souhaite un prompt rétablissement’’, avant d’ajouter que ‘’la saisine du procureur devrait apporter toute la lumière sur les tenants et aboutissants de cette effroyable tragédie pour que toutes les mesures idoines soient prises afin que plus jamais de tels événements ne puissent avoir lieu au sein de nos universités’’. 

BK/ASG