Incendie du marché de Louga : la chambre de commerce offre un million de francs aux sinistrés
APS
SENEGAL-COMMERCE

Incendie du marché de Louga : la chambre de commerce offre un million de francs aux sinistrés

Louga, 5 sept (APS) - Le président de la Chambre de commerce de Louga, Seyni Ndiaye Sène, a remis, samedi à Louga, un chèque d’un million de Francs CFA aux victimes de l’incendie du marché central et promis d’intervenir auprès des banques, pour permettre à certains commerçants de bénéficier d’un échelonnement de leurs dettes. 

 
‘’Dans un premier temps, nous allons vous remettre un chèque d’un million de Francs CFA. Nous nous engageons à travailler, en collaboration avec la mairie et le conseil départemental, à vous aider à surmonter cet incendie’’, a-t-il dit lors de la remise du chèque aux victimes.
 
Le 13 août dernier, un incendie survenu dans la nuit, au marché central de Louga, a consumé 20 cantines et 9 étals. Les dégâts matériels sont estimés à plusieurs millions de FCFA.
 
Selon M. Ndiaye Sène, il est du devoir de la chambre de commerce ainsi que de la mairie et du Conseil départemental de venir en aide aux commerçants quand ils sont dans des difficultés.
 
‘’Les victimes de l’incendie qui ont contracté des prêts au niveau des banques doivent impérativement payer. Pour ceux-là, je vais personnellement intervenir auprès des institutions bancaires afin qu’ils puissent bénéficier d’échelonnement ’’, a-t-il promis.
 
Le président de la chambre de commerce de Louga a également annoncé la mise en place d’un fonds de 150 millions de FCFA exclusivement réservé aux femmes entrepreneurs de la région. 
 
‘’L’accord de principe a été donné. Le fond est déjà acquis. Nous nous réunirons bientôt pour voir comment utiliser l’argent qui sera peut-être disponible dans une semaine’’, a-t-il dit.
 
Il a aussi fait part d’un projet de marché commun entre la commune de Louga et Potou, dont les modalités et le fonctionnement seront définis prochainement.
 
‘’Je vous exhorte à travailler davantage, à être honnêtes, sérieux et respectueux dans ce que vous faites et par rapport aux organismes qui vous permettent de développer vos activités’’, a-t-il suggéré aux commerçants, les invitant à s’organiser en mutuelle ou en tontine pour pérenniser leurs investissements. 
 
Par ailleurs, il a évoqué l’urgence de reformer le fonctionnement des marchés afin d’éviter les séries d’incendie. 
 
‘’Cela se fera avec le consentement de tous les acteurs du marché. Rien ne vous sera imposé. Vous serez au cœur des propositions et des suggestions et ensemble nous allons les affiner et renforcer pour qu’elles soient bénéfiques à tout le monde’’, a-t-il rassuré.
 
Car sans cette réforme, a-t-il poursuivi, aucune compagnie d’assurance ne viendra vous assurer. Il faut que vous soyez organisés. ‘’A chaque fois qu’il y a un incendie, c’est plus que votre argent que vous perdez, vous mettez vos vies en danger’’.
 
De son côté, le coordinateur du collectif des victimes de l’incendie, Moussa Gueye, a salué le geste de la chambre de commerce de Louga qui, selon lui, est un des partenaires des commerçants. ‘’Cette remise de chèque montre aux autres personnes de bonne volonté la voie à suivre’’, a-t-il ajouté.
 
‘’Le président avec son discours nous a motivés à nous reformer et à nous munir de papiers pour travailler en toute légalité. Beaucoup d’entre nous ne savez pas qu’il fallait disposer de papiers pour travailler dans un marché’’, a-t-il reconnu.
 
M. Gueye a invité les autorités étatiques à leur venir en aide. ‘’Nous sollicitons votre soutien comme vous l’avez fait avec les commerçants du marché central de Kaolack, eux aussi victimes d’incendie’’, a-t-il dit.
 
 
 
 
 

SK/MD