Inauguration de postes frontaliers dans le Nord, à partir de mardi
APS
SENEGAL-UE-SECURITE

Inauguration de postes frontaliers dans le Nord, à partir de mardi


Dakar, 23 oct (APS) - Les nouveaux postes-frontières de Démbankané (Matam), de Gourel Oumar Ly et de Barkéwy (Podor), construits par l’Union européenne (UE), seront inaugurés entre mardi et jeudi par les autorités administratives et sécuritaires, a appris l’APS.


Ces postes-frontières bâtis dans le cadre du projet d’appui à la gestion des frontières financé par l’UE portent à neuf le nombre de postes construits ou réhabilités aux frontières du Sénégal avec le Mali et la Mauritanie.


Les responsables de la Police de l’air et des frontières (DPAF) et les autorités territoriales procéderont à l’inauguration de ces nouvelles infrastructures, renseigne un document remis à l’APS.


Les postes-frontières de contrôle de la Police nationale passent de 45 en 2014 à 70 actuellement, rapporte la même source, qui ajoute que "beaucoup de réformes" ont été initiées cette année par la DPAF dans le cadre de la densification du maillage sécuritaire au niveau des frontières.


Cela a été rendu possible en partie grâce au partenariat noué avec l’Union européenne dont le projet pilote, d’une enveloppe financière de 3 millions d’euros, prend fin le 31 octobre prochain, lit-on dans le document. Celui-ci cite les antennes portuaires à Ziguinchor et à Foundiougne (Dahonga), le Port minéralier de Bargny, les brigades de patrouilles frontalières et les 8 unités de patrouilles fluviales à Rosso, Bakel, Dyabougou, Karang, Podor, Matam, Dagana, Gouloumbou, etc.


Il a été également installé, dans un souci de moderniser les méthodes de contrôle aux frontières, un système intégré de l’immigration à l’aéroport international Léopold Sédar Senghor et à Cap-skirring mais aussi un système intelligent de contrôle dit "E-gate" à Léopold Sédar Senghor par la société Sécuriport.

Le financement de 10 millions d’euros acquis, avec le 10e Fonds européen de développement (FED), permettra la construction de 22 nouveaux postes frontières, de poursuivre la modernisation de la collecte et du partage des données, de faire l’interconnexion des services en charge de la surveillance du territoire et de renforcer la coopération interservices dans le domaine de la gestion et de la sécurité des frontières.

PON/ASG