Inauguration d’ouvrages hydrauliques, mardi à Tambacounda
APS
SENEGAL-JAPON-HYDRAULIQUE

Inauguration d’ouvrages hydrauliques, mardi à Tambacounda


Dakar, 23 oct (APS) – Des ouvrages hydrauliques et d’assainissement d’un coût global de 4.178.155.000 FCFA, érigés dans cinq localités de la région est du Sénégal, seront inaugurés, mardi à partir de 10h, au village de Djinkoré Peulh, à Tambacounda, a appris l’APS.


La chargée d’affaires de l’ambassade du Japon au Sénégal, Keiko Egusa, le représentant-résident de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), Yuji Moriya, et le directeur général de l’Office des forages ruraux (OFOR), Seyni Ndao, seront présents à la cérémonie d’inauguration de ces ouvrages, renseigne un communiqué.


Ces infrastructures, réalisées par le projet d’amélioration de l’approvisionnement en eau potable et l’amélioration des conditions d’hygiène dans les zones rurales, sont constituées de 5 cabines de pompage, 5 châteaux d’eau, 73 bornes fontaines, 4 abreuvoirs, 9 stations de charrettes, 85,471 km de canalisations, 86 latrines et 9 laves-mains.


Ces réalisations "permettront aux populations locales d’accéder à une eau de qualité et en quantité pour satisfaire leurs besoins et aussi améliorer leurs conditions d’hygiène", lit-on dans le texte. Il souligne que "le secteur de l’hydraulique rurale est un des domaines phares de la coopération japonaise au Sénégal".

Les régions de Tambacounda, Kédougou et Matam, qui sont les sites cibles du projet, sont des régions où les indicateurs de santé "sont faibles" et le taux d’accès à l’assainissement "très bas", relève le communiqué.



"A cause de cette situation préoccupante, le gouvernement sénégalais a adressé une requête de coopération au gouvernement du Japon en 2010 afin d’accélérer les efforts pour l’amélioration des conditions d’hygiène et d’assainissement dans ces régions", rappelle la même source.


"Conformément aux orientations du Programme eau potable et assainissement du Millénaire (PEPAM) du Sénégal, la JICA a mis en œuvre en 2015, par le biais de l’aide financière non remboursable du Japon, le Projet de l’amélioration de l’approvisionnement en eau potable et l’amélioration des conditions d’hygiène dans les zones rurales (Japon 14) dans les régions de Tambacounda, Kédougou et Matam, en collaboration avec le ministère de l’Hydraulique et de l’Assainissement."

PON/ASG