Les lenteurs administratives, un vieux souvenir grâce à la dématérialisation des procédures (officiel)
APS
SENEGAL-ADMINISTRATION

Les lenteurs administratives, un vieux souvenir grâce à la dématérialisation des procédures (officiel)

Kaffrine, 28 fèv (APS) – Les progrès ’’extrêmement importants’’ réalisés grâce à la dématérialisation des procédures ont fait disparaître les lenteurs administratives au ministère de la Fonction publique et du Renouveau du service public, a affirmé vendredi, à Kaffrine, un officiel de ce département ministériel.

‘’Il n’y a plus actuellement de stock en souffrance au ministère de la Fonction publique. Grâce à la dématérialisation des procédures, des progrès extrêmement importants ont été faits. Au point qu’il n’y a plus de retards ou de lenteurs administratives’’, a notamment déclaré, Mapathé Ba, un conseiller technique de la ministre Mariama Sarr.

Il s’exprimait en marge des activités de la ‘’caravane du service public’’ qui a fait escale vendredi dans la capitale du Ndoucoumane. Le gouverneur de Kaffrine, William Manel, des élus territoriaux, des acteurs du système éducatif y ont pris part.

‘’Aujourd’hui, le traitement des dossiers se fait assez rapidement. Beaucoup d’actes ont été déjà publiés. Ils sont tellement nombreux que les informaticiens du ministère ont des difficultés à les incérer aussitôt après leur signature. Cela veut dire que le travail avance très vite’’, a souligné Bâ.

Il a expliqué que la caravane du service public permettait d’offrir des services de qualité aux usagers.

A Kaffrine, la tutelle s’est déplacée avec des agents de l’Office du Bac afin de permettre aux bacheliers de retirer leurs diplômes. Il en est de même pour le centre médico-social de la Fonction publique dans le cadre d’activités de dépistage de l’hypertension, du diabète. 

"Avec la dématérialisation, on n’a plus besoin de se déplacer sur Dakar. À partir de nos localités respectives on peut entrer dans le net et voir si on a eu un acte d’avancement par exemple", a fait valoir Mapathé Bâ.

Il s’est réjoui de la forte participation du personnel enseignant et des fonctionnaires en général aux différentes étapes de la caravane dans les localités de Fatick, de Kaolack et de Kaffrine.

‘’Cette caravane vise à rapprocher l’administration des administrés’’, a pour sa part expliqué le directeur du renouveau du service public et coordonnateur du programme d’appui à la modernisation de l’administration (PAMA), Amadou Diop.

‘’Elle a démarré le 24 février dernier à Fatick où nous avions 1.300 visiteurs puis à Kaolack avec 3.500 visiteurs et aujourd’hui nous attendons près de 4.000 visiteurs à Kaffrine’’, a-t-il fait savoir.

Un bureau relais est désormais mis en place dans la région de Kaffrine pour apporter une "réponse urgente" aux préoccupations pressantes des usagers de l’administration.

Du matériel informatique et du mobilier de bureau ont été offerts à l’Inspection d’académie (IA) et aux Inspections de l’éducation et de la formation (IEF) de la région Kaffrine en marge des activités de la caravane.

MNF/AKS/ASB