Iba Der Thiam, un homme pétri de patriotisme et d’humanisme (personnalités)
APS
SENEGAL-NECROLOGIE-HOMMAGES

Iba Der Thiam, un homme pétri de patriotisme et d’humanisme (personnalités)

Dakar, 1-er nov (APS) - De nombreuses personnalités, dont le président de la République Macky Sall, ont exprimé leur émotion et rendu hommage au Professeur Iba Der Thiam, décédé samedi soir, pour son patriotisme et sa riche carrière universitaire, politique et syndicale.
 
Le professeur d’université, homme politique et syndicaliste Iba Der Thiam (1937-2020) est décédé ce samedi peu après 22 heures à l’hôpital Principal de Dakar.
 
Dans un tweet, le président Macky Sall évoque un ‘’historien de notoriété mondiale’’.
 
‘’Professeur émérite et humaniste radical, Iba Der Thiam est une figure capitale du Sénégal contemporain. Patriote lucide, il a dirigé avec passion la rédaction en cours’’ de l’Histoire générale du Sénégal, a écrit le président Sall.
 
Pour l’ancien ministre de l’Enseignement supérieur, Professeur Mary Teuw Niane, Iba Der Thiam a été un ‘’ patriote’’, un ‘’intellectuel’’, un ‘’réformateur’’, un ‘’ africain’’ et a contribué aux luttes syndicales multiformes de l’école sénégalaise. 
 
Selon le Pr Mary Teuw Niane, en sa qualité de professeur titulaire des universités, il a fait avancer ‘’les études sur l’histoire de l’Afrique et du Sénégal et a contribué fortement à la parution de l’’’Histoire générale du Sénégal, des origines à nos jours’’.
 
“Il fut un homme généreux, ouvert, affable et attaché aux valeurs africaines de +jom+, de +fit+, de +kersa+ et de +téranga+. Professeur Iba Der Thiam, c’était avant tout le savoir, le +xam xam+, ce savoir encyclopédique à nul autre pareil qu’il partageait avec générosité et spontanéité ‘’, a-t-il dit.
 
Le poète et écrivain sénégalais, Amadou Lamine Sall, garde du défunt ‘’ l’image d’un homme pieux’’. ‘’C’est ce que je garde de lui. Il priait même dans l’avion. Et je crois que cela suffit pour dire que Dieu l’accueille dans son paradis’’, a-t-il dit à l’émission LR du temps de i-radio (privée).
 
De son côté, le journaliste Mamadou Ibra Kane estime que la poursuite de l’écriture de l’Histoire générale du Sénégal serait le ‘’ plus bel hommage rendu au grand historien qu’il fut’’.

BHC/ASG