Guédiawaye : le travail du CRE magnifié
APS
SENEGAL-SOCIETE

Guédiawaye : le travail du CRE magnifié

Guédiawaye, 28 oct (APS) - La déléguée générale à la protection sociale et à la solidarité nationale, Aminata Sow, dit apprécier positivement ’’l’excellent’’ travail du centre de recherche et d’essais (CRE) de Guédiawaye (banlieue de Dakar) dans l’amélioration du bien-être social des populations et la promotion du développement local.
 
’’Je lui adresse mes félicitations pour l’excellent travail qu’il mène pour l’amélioration du bien-être social des populations et du développement local’’, a-t-elle déclaré lors d’une visite qu’elle a effectuée mercredi dans ce CRE.
 
Elle estime que ’’les CRE constituent, à plusieurs égards, une belle initiative de rapprochement et de symbiose entre le monde universitaire et les communautés locales’’.
 
Selon Mme Sow, ces CRE offrent un cadre d’échanges et de recherche-action dans le seul but de promouvoir l’épanouissement socio-économique des communautés.
 
Elle considère que ’’le programme national des CRE du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation s’inscrit en droite ligne de la vision politique de son excellence, Macky Sall, président de la République, qui place le capital humain au centre des politiques publiques et en fait un gage pour l’émergence économique du pays’’.
 
Elle a affirmé que cette visite lui a offert l’occasion d’apprécier le rôle important que jouent les CRE dans la promotion du développement socio-économique des collectivités territoriales par la diversité de l’offre de services qu’ils proposent aux populations.
 
’’En tant qu’incubateurs, ils doivent contribuer de manière significative à la politique de lutte contre la pauvreté et d’inclusion sociale des groupes pauvres et à faibles revenus’’, a-t-elle insisté.
 
’’Dans cette perspective, j’en appelle à un partenariat fécond entre la DGPSN [délégation générale à la protection sociale et à la solidarité nationale] et les CRE, auquel s’associent les chercheurs’’, a ajouté Aminata Sow.
 
Elle estime que cette relation devrait faciliter le renforcement du capital humain des bénéficiaires du programme national de bourses de sécurité familiale et des personnes vulnérables dans plusieurs domaines.
 
Elle a assuré que la délégation générale à la protection sociale et à la solidarité nationale marque toute sa disponibilité à travailler avec les centres de recherche d’essais pour l’intérêt des groupes pauvres et/ou vulnérables.

SG/ASG/MD