Genre : le visa statistique comme outil de certification, pour des statistiques fiables
APS
SENEGAL-SOCIETE

Genre : le visa statistique comme outil de certification, pour des statistiques fiables

Kaffrine, 28 avr (APS) – D’‘’énormes faiblesses’’ ont été constatées dans les systèmes statistiques régionaux relatifs au genre à la suite d’un diagnostic, ce qui incite à instaurer le visa statistique pour une meilleure fiabilité des données, a indiqué mercredi Jean Rodrigue Malou, conseiller du directeur général de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).
 
‘’Le diagnostic du système statistique régional a révélé d’énormes faiblesses, on a noté une insuffisance du dispositif organisationnel et une insuffisance dans les ressources humaines et financières, dans tous les systèmes régionaux déconcentrés’’, a déclaré M. Malou lors d’une réunion sur cette question à Kaffrine (centre).
 
Des experts de l’ANSD ont pris part à cette rencontre qui leur a permis de rappeler la nécessité d’accorder plus d’importance aux statistiques de qualité différenciées selon le genre, avec la mise au point d’un visa statistique.
 
‘’Notre présence se justifie par la sensibilisation du comité multipartite dont l’objectif est de sensibiliser le dispositif régional sur la nécessité de désagréger les statistiques suivant le genre’’, a expliqué Jean Rodrigue Malou en présence des autorités administratives locales et des représentants des services régionaux de la statistique.
 
Le comité multipartite pour les statistiques de genre a été mis en place par l’ANSD, avec la collaboration d’ONU Femmes (l’agence des Nations chargée des questions de genre), dans le cadre du programme ‘’Women Count’’.


L’un des objectifs de cette réunion porte, selon lui, sur le visa statistique, ‘’qui est une sorte de certification qualité qui permet aux structures d’introduire des données jugées officielles’’.
 
L’arrivée du visa statistique est le résultat de constats faits sur la base d’un diagnostic de l’ANSD. ‘’C’est pour cela qu’il a été instauré le visa statistique comme une sorte de démarche qualité pour les structures qui le veulent’’, lesquelles doivent ‘’prendre l’attache de l’ANSD pour obtenir ce visa en vue de la garantie de données de qualité certifiées données officielles‘’.
 
Au Sénégal, l’absence d’un cadre de concertation entre les cellules d’étude et de planification et les cellules genre des ministères ne permet pas une meilleure prise en compte du genre dans la production statistique, indique-t-on. C’est la raison pour laquelle la mise en place d’un comité multipartite pour les statistiques de genre est une nécessité.
 
L’objectif général recherché, à travers les réunions prévues dans les 14 régions du pays, est non seulement de vulgariser les activités du comité multipartite, mais aussi de sensibiliser les autorités et les acteurs régionaux sur la nécessité d’accorder plus d’importance aux statistiques différenciées selon le sexe au Sénégal. 


MF/ASG/ESF