Gamou de Taïba Niassène : la circulation interdite aux charrettes et mototaxis (officiel)
APS
SENEGAL-SOCIETE

Gamou de Taïba Niassène : la circulation interdite aux charrettes et mototaxis (officiel)

Kaolack, 14 mars (APS) – La circulation des charrettes et des mototaxis sera interdite sur la route reliant Dinguiraye à Taïba Niassène, dans le département de Nioro du Rip (centre), à l’occasion de la célébration dans la nuit du 1er au 2 avril d’une manifestation religieuse dédiée à El Hadji Ibrahima Niasse dit Baye, a-t-on appris de source officielle, mercredi.

Cette mesure fait partie des décisions prises lors d’une réunion du comité régional de développement (CRD) de Kaolack consacrée aux préparatifs de la célébration de la naissance de Baye Niasse (1900-1975) à Taiba Niassène, une localité du département de Nioro du Rip.

Il s’agit pour les autorités de limiter les risques d’accidents de circulation, fréquents, lors des manifestations religieuses.

‘’Nous avons retenu comme principale décision par rapport aux accidents de la route d’interdire les charrettes et les mototaxis sur l’axe Dinguraye-Taïba Niassène. C’est une route étroite et les accidents sont souvent le fait de ces types de véhicules’’, a notamment déclaré Al Hassan Sall, gouverneur de la région de Kaolack.

S’entretenant avec des journalistes à l’issue du CRD tenu à la gouvernance de Kaoalck, Al Hassan Sall a insisté sur l’importance d’une application de cette mesure afin d’éviter d’éventuels accidents dans lesquels des charrettes ou mototaxis seraient impliqués.

Au total, onze personnes ont récemment perdu la vie dans un accident de la circulation survenu dans le département de Nioro lors de la célébration du magal de Porokhane.

Trente blessés avaient également été dénombrés dans cet accident impliquant une charrette et deux autres véhicules.

’’C’est un accident d’une gravité extrême. C’est pourquoi nous souhaiterions que le jalonnement soit fait de manière à rapprocher la distance devant séparer les gendarmes en faction le long des routes’’, a indiqué le chef de l’exécutif régional.

‘’Nous invitons les chauffeurs et tous les usagers de la route à faire preuve de retenue et de prudence. Il est surtout important de rappeler aux conducteurs la nécessité d’une limitation de vitesse et le respect des règles’’, a réagi Cheikh Abdou Rakhmane Niasse, président du comité d’organisation du Gamou.

AKS/OID