Foundiougne : bientôt une solution au problème d’accès à l’eau
APS
SENEGAL-HYDRAULIQUE

Foundiougne : bientôt une solution au problème d’accès à l’eau

Fatick, 20 mai (APS) - Une solution sera bien trouvée aux difficultés d’accès à l’eau potable dans la ville de Foundiougne, a promis le directeur territorial de SEN’EAU à Fatick, Kaolack et Kaffrine, Saliou Sané.
 
‘’La Société nationale des eaux du Sénégal (SONES) s’est engagée à réaliser et mettre en service, à partir de cette année, une nouvelle station de traitement d’eau destinée à trouver une solution aux difficultés d’accès à une eau en quantité et en qualité dans la ville de Foundiougne’’, a dit M. Sané.
 
Il remettait au gouverneur de la région de Fatick, Seynabou Guèye, des kits sanitaires et de protection offerts par SEN’EAU au comité régional de lutte contre les épidémies.
 
‘’La solution pérenne contre ces difficultés d’accès à une eau de qualité dans la ville de Foundiougne, passe par la mise en service d’une station de traitement d’eau, que la SONES a promis de réaliser cette année 2020’’, a-t-il affirmé.
 
Il a ajouté qu’"avec la mise en service de cette nouvelle station de traitement d’eau (en cours de construction), bientôt Foundiougne trouvera une solution à son problème d’accès à une eau de qualité et en quantité’’. 
 
‘’Maintenant, il y a certaines localités qui ne sont pas dans le périmètre d’action de SEN’EAU, mais je peux vous assurer que la station va bientôt démarrer et que deux forages sont réalisés pour apporter de l’eau à Foundiougne’’, a-t-il poursuivi.
 
Il a assuré que ‘’SEN EAU est en parfaite synergie avec la SONES pour trouver une solution aux problèmes d’eau de la ville de Foundiougne, confrontée depuis 2017 a une salinité de sa nappe phréatique’’.
 
Il signale que d’ici la mise en service de cette nouvelle station d’eau, une solution provisoire est mise en œuvre pour transférer de l’eau vers la ville de Foundiougne, à partir de la commune de Mbam.
 
‘’Nous avons aussi mis en place un dispositif provisoire de
100 camions citernes qui font des rotations pour approvisionner les populations locales en eau’’, a ajouté M. Sané.

AB/ASG