Le PM sollicite des prières pour des législatives paisibles
APS
SENEGAL-RELIGION-KORITE

Le PM sollicite des prières pour des législatives paisibles


Dakar, 26 juin (APS) – Le Premier ministre, Mouhamad Boune Abdallah Dionne, a sollicité lundi, à l’occasion de l’Aid’El Fitr, les prières des guides religieux pour le bon déroulement des élections législatives du 30 juillet, dans la paix et l’union des cœurs.



’’Nous voudrions ici, au nom du président Macky Sall, solliciter les prières du khalif général des mourides mais aussi les prières de tous les khalifes généraux et aussi du clergé catholique pour que ensemble, nous puissions entrer dans cette phase de compétition positive dans la paix et l’union des cœurs, pour que le 30 juillet, il y ait un vainqueur, le peuple sénégalais’’, a-t-il déclaré.


Le premier ministre s’exprimait à la Grande mosquée de Massalikoul Djinane, à Dakar, à la fin de la prière de l’Aïd, marquant la fin du ramadan, dirigée par l’Imam Serigne Moustapha Mbacké Ibn Serigne Abdou Khadre Mbacké.


Le ministre de l’Agriculture, Pape Abdoulaye Seck, le ministre de la Culture, Mbagnick Ndiaye, le ministre conseiller, Youssou Ndour, l’ancien garde de sceaux, Madické Niang, etc, ont assisté à la cérémonie.


’’Nous le savons, dans quelques jours, va démarrer une étape importante de la vie politique de notre pays, à travers les élections législatives (…). L’hivernage s’est déjà installé dans l’est et au sud du pays. Nous sollicitons vos prières pour que cet hivernage soit bénéfique au peuple sénégalais mais également pour que ces élections se fassent dans la paix’’, a ajouté Dionne.


Il a par ailleurs présenté les condoléances du gouvernement à toute la Nation suite aux disparitions du Khalife général de Pire, Serigne Moustapha Cissé, et de l’ancien Premier ministre Habib Thiam.

Rappelé à Dieu, samedi, Serigne Moustapha Ciss était ’’une grande personnalité religieuse de notre pays, un père pour nous’’, a t-il dit, soulignant ’’son rôle’’ dans la formation et au sein de l’Organisation de la coopération islamique (OCI).


Habib Thiam, décédé lundi, fut ’’un des plus illustres fils du Sénégal, un compétent, un patriote qui avait fait don de sa personne à la République (...)’’, a dit le PM.


 


 


 

MK/OID