Fatick : une quarantaine de forages construits dans 70 villages entre 2015 et 2018
APS
SENEGAL-EAU

Fatick : une quarantaine de forages construits dans 70 villages entre 2015 et 2018

Fatick, 1er avr (APS) – L’Etat et ses partenaires ont investi 16 milliards 218 millions de francs CFA dans la construction d’une quarantaine de forages et d’ouvrages hydrauliques, dans la région de Fatick (centre), de 2015 à 2018, a appris l’APS auprès de la division régionale de l’hydraulique (DRH). 
 
Ce financement a permis à 70 villages d’avoir accès à l’eau potable, selon la même source. 
 
‘’Le coût global des investissements des projets et programmes, de 2015 à 2018, pour améliorer l’accès à l’eau des populations de la région de Fatick, s’élève à 16 milliards 218 millions de francs de CFA’’, indique un rapport de la DRH de Fatick.
 
Le document précise que ‘’cet investissement a permis la réalisation de cinq forages à Simone Diène, de châteaux d’eau, de réservoirs pour approvisionner en eau, à partir de 2018, 34 villages des îles du delta du Saloum confrontés depuis des années à la rareté d’une eau douce’’. 
Il a aussi permis aux villages de Fayil, Diouroup, Senghor, Diarrère et Mbane, situés dans le département de Fatick, d’être connectés au réseau de transfert d’eau Notto-Diosmone-Palmarin, pour un coût global de 8 milliards 47 millions de franc CFA’’, ajoute le rapport.
 
Le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC) et ses partenaires ont financé, de 2015 à 2018, la construction et l’équipement de six forages dans autant de villages, pour un montant de 1,5 milliard de francs CFA.
 
Il s’agit, selon le document, des villages de Darou Ndiaye (Ndiéné Lagane), de Tallène (Diossong), de Toucar (Ngayokhème), de Passy Mbitéyène (Mbam), de Médina Mbobo (Colobane), et de Guélowgal (Mbar).
 
Le PUDC a également construit et équipé, durant la même période, 14 forages destinés à 54 localités situées dans les départements de Fatick, Foundiougne et Gossas. 
 
En outre, l’Agence coréenne de coopération internationale (Koica), dans son volet accès à l’eau, a construit plusieurs infrastructures hydrauliques, dont quatre forages approvisionnant en eau plusieurs localités, avec 1 milliard de francs CFA.
 
Il s’agit des villages de Thingué (Mbar), Gaynabar (Colobane), Keur Tamsir Khoudia (Diagane Barka), et Tiamène Birane (Diossong), selon le rapport.
 
Le budget consolidé d’investissement (BCI) de l’Etat en 2016 et le Programme d’urgence de modernisation des axes et territoires frontaliers ont doté le village de Ndiayène Keur Moussa, situé dans la commune de Nioro Alassane Tall, d’un forage d’une capacité de 240 mètres cubes par heure et d’un château d’eau, qui ont coûté 140 millions de francs CFA.
 
Le BCI 2016 a permis de construire un forage destiné à plusieurs villages à Keur Ayip Ka et d’étendre de trois kilomètres le réseau hydraulique, avec 100 millions de francs CFA.
 
Cette ligne budgétaire a également financé la construction de deux forages non encore équipés, à Sirmang et Karantaba, dans le département de Foundiougne.
 
Dans la commune de Fatick, la politique de vulgarisation de l’eau potable de l’Etat s’est matérialisée par l’érection d’une station de fluorisation, ainsi que la construction de sièges pour la DRH et le service régional de l’assainissement, pour un montant global de 3 milliards 102 millions de francs CFA.


AB/ASG/BK/ESF