Fass-Gueule Tapée-Colobane : Les jeunes invités à tirer profit des opportunités du dividende démographique
APS
SENEGAL-COLLECTIVITES-DEMOGRAPHIE

Fass-Gueule Tapée-Colobane : Les jeunes invités à tirer profit des opportunités du dividende démographique

Dakar, 29 jan (APS) – La coordinatrice-résidente par intérim du Système des Nations Unies au Sénégal, Léna Savelli, a invité, mercredi, les jeunes à tirer profit des opportunités du dividende démographique.
 
’’On sait qu’au Sénégal, la population est très jeune et cela offre des opportunités. Donc il faut tirer profit de toute cette jeunesse et offrir des opportunités d’emploi, de formation, d’accès au financement pour les populations jeunes qui doivent pouvoir tirer profit du dividende démographique’’, a-t-elle dit.
 
Mme Savelli animait un point de presse sanctionnant la visite du Directeur Afrique du Bureau de Coordination du développement des Nations Unies, Munyaradzi Chenje, venu s’imprégner du Projet d’opérationnalisation du dividende démographique dans la commune de Gueule Tapée-Fass-Colobane, dénommée Fass-Emergent (FassE).
 
’’Nous avons pour objectif, à travers ce projet d’offrir des opportunités économiques à la jeunesse de Fass-Gueule Tapée-Colobane, de renforcer le capital humain de la commune, mais aussi de tirer profit du dividende démographique’’, relève-t-elle.
 
Pour Léna Savelli, c’est un projet très important pour le système des Nations Unies, parce qu’il touche plusieurs composantes du développement durable à savoir, la santé, l’éducation, la formation professionnelle avec une approche multisectorielle touchant différents ministères.
 
Elle a salué le leadership du maire de la commune sans qui il aurait été difficile de réaliser ce projet. ’’C’est un bel exemple de travail inclusif nous permettant, unis dans l’action, à avoir un impact très fort dans l’exécution de nos programmes’’, dit-elle.
 
Le maire de Fass-Gueule Tapée-Colobane Ousmane Ndoye, partie prenante, s’est pour sa part dit fier de voir sa commune ’’regardée autrement’’.
 
’’Si tout le Système des Nations Unies se retrouve ici dans notre commune pour nous aider à nous développer, c’est un grand pas’’, a-t-il confié.
 
Selon lui, il faut s’en féliciter et retenir que le projet FassE à aider à la formation des jeunes. Et, ’’si l’on veut que les jeunes soient autonomes, il faut qu’on leur apprenne à travailler, qu’on les accompagne dans la création de projets (…)’’, a précisé Ousmane Ndoye.
 
’’Des projets ont été identifiés et financés par FassE et c’est déjà un très grand pas’’, a encore souligné l’élu local, relevant ainsi la construction d’un poste de santé doté d’une maternité et entièrement équipée.
 
Pour lui, les populations sont conscientes des défis à relever et c’est pourquoi la commune va créer un guichet unique pour que toutes les composantes du projet FassE se retrouvent à la mairie et que les besoins soient pris en compte dans ce bureau.
 
Le projet FassE, lancé en février 2018 par le directeur régional de l’UNFPA pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Mabingué Ngom et le Maire de la Commune de Gueule Tapée–Fass-Colobane, Ousmane Ndoye vise à améliorer le capital humain.


LTF/OID:ASB