Etat d’urgence : à Kanel, la communication privilégiée pour un respect des mesures édictées
APS
SENEGAL-SANTE

Etat d’urgence : à Kanel, la communication privilégiée pour un respect des mesures édictées

Matam, 14 avr. (APS) – Une "communication de qualité’’ a été mise en place dans le département de Kanel (région de Matam) pour faire respecter les mesures prises par le gouverneur de la région de Matam dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, a appris l’APS.

L’autorité administrative a "interdit de façon absolue les rassemblements, notamment les marchés hebdomadaires, mais également les cérémonies familiales et autres événements’’, a rappelé le préfet de Kanel, Maguette Diouck, dans un entretien téléphonique avec l’APS.

La fermeture des mosquées a certes été une "décision difficile à appliquer pour des raisons de sensibilité’’, mais à la suite de plusieurs réunions de partage et d’information, les chefs religieux du département ont "fait preuve de bonne compréhension pour accepter la mesure’’, a-t-il expliqué.

Il signale que la gestion des frontières et la surveillance des ponts officiels et non officiels ont été renforcés. Selon lui, les pêcheurs qui assuraient la navette entre les deux rives du fleuve Sénégal ont "été sensibilisés sur la maladie’’.

Il souligne que la zone du Ferlo, "difficile d’accès’’, a bénéficié d’un traitement adapté. Les autorités administratives et la sous-brigade de l’hygiène "se sont rendus sur place pour distribuer des produits, mais aussi informer sur les gestes barrières à adopter’’, a-t-il signalé.

Il a ajouté que les mesures restrictives édictées dans le secteur du transport routier ont été acceptées par les populations et les différents acteurs.

Il assure que la situation au niveau départemental est sous contrôle et qu’aucun cas positif au nouveau coronavirus n’y a été déclaré.

ADS/ASG