Electrification du PUDC : 13 % des villages bénéficiaires sont de la région de Matam
APS
SENEGAL-SOCIETE

Electrification du PUDC : 13 % des villages bénéficiaires sont de la région de Matam

Matam, 2 déc (APS) – Treize pour cent des villages que compte électrifier le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC) se trouvent dans la région de Matam où 56 localités seront enrôlées.
 

Les travaux d’électrification, lancé officiellement en octobre dernier, vont toucher 55.429 personnes vivant en zone rurale.

‘’Le PUDC a anticipé sur la fabrication des poteaux métalliques et bétons pour un total de 5.400 poteaux en béton et 24.900 poteaux métalliques. Ce qui réduit considérablement la durée de mise en œuvre des travaux’’, a expliqué l’expert de chaîne de valeurs PUDC, Babou Dramé.

Il présentait l’état d’avancement des travaux et les perspectives du PUDC dans la région de Matam, lors d’un comité technique régional de suivi du PUDC. L’objectif du Comité technique régional est la mise en place d’un cadre de concertation et de partage d’informations au niveau régional. Il permettra de renforcer la collaboration entre le PUDC et les parties prenantes.

Le "piquetage et la pose des poteaux vont démarrer ‘’, a assuré Babou Dramé, précisant que le matériel est en cours d’acheminement vers les villages bénéficiaires. Il est aussi prévu de réaliser les branchements intérieurs (ménages bénéficiaires) et des lampadaires.

Le volet hydraulique va polariser 80 villages répartis dans les départements de Kanel, Ranérou et Matam. Il va impacter 23.738 habitants.

‘’ A ce stade, 11 forages sont mis en service et cinq en cours de réalisation’’, a indiqué M. Dramé. Outre la réalisation de forages et châteaux d’eau, le PUDC a mis en place un volet développement de chaînes de valeur, pour valoriser les excédents d’eau. ‘’ Ceci permettra de former autour des forages, des périmètres maraîchers pour les femmes. Dans la région de Matam, 40 ha de terres ont été attribuées par les autorités locales’’, indique l’expert des chaînes de valeur du PUDC.

Il signale que des partenariats sont signés avec des structures évoluant dans ce domaine, pour renforcer la mise en œuvre des activités autour des filières agricoles. Des pistes rurales pour désenclaver les villages et des équipements agricoles pour les femmes sont également prévues dans le cadre du Programme d’urgence de développement communautaire.

Présidant le comité technique régional, le gouverneur de Matam, Omar Mamadou Baldé, a salué l’efficacité et la célérité du PUDC dans les travaux entrepris depuis son lancement.

‘’Le PUDC propose d’impulser une croissance endogène pour réduire les inégalités établies entre les centres urbains et les zones rurales. Et cela pour un délai très court’’, a rappelé M. Baldé.

Dans le même sillage, le directeur national du PUDC, Cheikh Diop, a rappelé les objectifs du programme dont le plus en vue vise à impulser une dynamique de croissance intégrée et soutenue pour réduire les inégalités d’accès aux services sociaux de base. 

SDI/ASG