Echanges d’expériences entre agents de Croix-Rouge du Sénégal et de la Gambie
APS
SENEGAL-GAMBIE-SOCIETE

Echanges d’expériences entre agents de Croix-Rouge du Sénégal et de la Gambie


Dakar, 17 avr (APS) – Au total, 22 agents des Sociétés de Croix-Rouge sénégalaise et gambienne, du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et de la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-rouge (FICR) ont partagé, durant le week-end à Toubacouta (Fatick), sur les leçons apprises dans le cadre de l’assistance humanitaire des populations déplacées de la crise post-électorale en Gambie, a appris l’APS.



 


Ils se sont retrouvés dans un atelier de partage sur les leçons apprises dans le cadre de l’assistance humanitaire des populations déplacées de la crise post-électorale de la Gambie et celle des familles d’accueil sénégalaises dans les départements de Foundiougne, Nioro, Kaolack, Kaffrine, Koungheul, Tambacounda, Koumpentoum, Kolda, Vélingara et Médina Yoro Foulah.


L’atelier de Foundiougne a permis également d’échanger sur les résultats des interventions, l’impact des actions réalisées et de formuler des recommandations pour les opérations d’urgence dans le futur, renseigne un communiqué.


"Les leçons apprises doivent servir à quelque chose, elles sont une plus-value pour comptabiliser les bonnes pratiques, renforcer la résilience des communautés vulnérables tout comme notre partenariat avec les pouvoirs publics dans les deux pays", a estimé le président de la Croix-Rouge sénégalaise, Abdoul Azize Diallo.


Pour Jato Sillah, vice-président de la Croix-Rouge de la Gambie, "la crise post-électorale a permis de raffermir les liens de coopération entre les deux Sociétés nationales sœurs".


Cet atelier de partage s’inscrit dans le cadre du plan d’action de réponse de la Croix-Rouge sénégalaise financé par la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant Rouge grâce à ses fonds de réponse d’urgence aux catastrophes (Dref).


Anne Elisabeth Leclerc, chef du Bureau Sahel de la FICR a, dans son intervention, souligné que "ces opérations d’assistance du Dref ont permis de renforcer les capacités des deux Sociétés nationales dont les actions ont impacté sur la vie des communautés d’accueil et celles des déplacées".


"Discuter de nos pratiques, de nos performances et des points à améliorer, est un bel exemple de coopération et d’approche pour mieux exécuter nos actions futures" a soutenu Amadou Diop du CICR qui est venu en appui à la Croix-Rouge sénégalaise à Ziguinchor et Sédhiou.


Le plan d’action de la Croix-Rouge sénégalaise a facilité le transport retour de 638 déplacés gambiens dont 350 à Karang, 279 à Médina Yoro Foulah et 9 personnes à Vélingara et assuré la formation de 85 agents, élus et volontaires de la Croix-Rouge dont 14 volontaires gambiens sur la gestion des catastrophes, la prise en charge psychosociale, entre autres.


Il contribuera aussi aux besoins alimentaires de 800 familles d’accueil sénégalaises à assister à raison de 25 000 frs CFA par famille, relève le communiqué.

PON