Eau potable : la SONES renforce la capacité de production de la Petite-Côte
APS
SENEGAL-HYDRAULIQUE-INFRASTRUCTURES

Eau potable : la SONES renforce la capacité de production de la Petite-Côte


Mbour, 13 oct (APS) – La Société nationale des eaux du Sénégal (SONES) est en train de renforcer la capacité de production en eau potable de la Petite-Côte (ouest), de manière à faire face à la "forte évolution de la demande", a indiqué son directeur général, Charles Fall.

Pour y arriver, la SONES a mis en place le programme de renforcement du système d’alimentation en eau potable de la Petite-Côte et l’incorporation de Nguékokh, sur la période 2015-2020.


Ce programme couvre Dakar, Thiès et la Petite-Côte, un triangle qui consomme 80% de l’ensemble de la production du périmètre affermé de la SONES, explique M. Fall qui s’exprimait vendredi au cours d’une visite dans le département de Mbour.

Il était venu pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux de réalisation d’ouvrages hydrauliques sur l’axe Nguékokh Mbour-Pointe-Sarène-Mbodiène-Joal-Fadiouth, dans le cadre du programme "eau, assainissement en milieu urbain (PEAMU)".


Le coût total du PEAMU est estimé à 28,3 milliards de francs CFA, avec trois composantes principales, dont la première est un programme d’urgence complémentaire pour le renforcement de l’approvisionnement en eau de Dakar à partir de Tassette pour un coût de 11,5 milliards de francs CFA, pour pouvoir mobiliser environ 20 à 30 000 m3 par jour en 2018, a souligné son coordonnateur, Malick Sow.



Ce programme vise aussi le renforcement du système d’alimentation en eau potable de la Petite-Côte, avec un programme de réalisation de 20 000 branchements sociaux, pour un coût global de 2,8 milliards de francs CFA. 


Il vise aussi l’appui à la mise en œuvre du projet de dessalement sur la Grande-Côte, pour 130 millions de francs CFA et l’appui à la réalisation d’un schéma directeur d’adduction et de distribution en eau potable du triangle Dakar-Thiès-Petite-Côte, pour un
coût de 400 millions de francs CFA.


A Nguékokh, la SONES est en train de mettre à jour le réseau hydraulique par la fourniture et la pose de conduites en fonte et en PVC sur 41 km, la réalisation de deux forages, la construction de deux châteaux d’eau d’une capacité de 2000 m3 et la construction d’ouvrages types conduites.



A Mbour, elle a démarré les travaux de réalisation et d’équipement d’un forage, de canalisation entre Mbour et Mbodiène et pour le raccordement du château d’eau de Mbodiène à la conduite DN 700F ...



S’y ajoute les travaux d’équipement et d’aménagement des quatre nouveaux forages et de construction d’une station de pompage de 500 m3 par heure, extensible à 1 500 m3 par heure sur l’axe Mbour-Mbodiène.



A Pointe-Sarène et Mbodiène, des travaux d’aménagement sont prévus dans le cadre de la réalisation de nouvelles stations touristiques de la Société d’aménagement et de promotion des zones et côtes touristiques (SAPCO). Et, il y a la construction en cours d’un château d’eau d’une capacité de 1 500 m3 et la pose de deux kilomètres de canalisation pour le raccordement du nouveau château d’eau à la canalisation et la réalisation d’un château d’eau d’une capacité de 2000 m3.

ADE/ASG/ASB