’’Dokhou Safar’’, Talla Sylla sensibilise les fidèles en route vers le magal
APS
SENEGAL-SOCIETE-COVID

’’Dokhou Safar’’, Talla Sylla sensibilise les fidèles en route vers le magal

Diourbel, 3 oct (APS) - Le maire de Thiès Talla Sylla, qui a entamé sa traditionnelle marche qui le conduit de la capitale du rail à Touba pour les besoins du Magal, accompagne ce ’’Dokhou Safar’’, 11e du genre, par une distribution de masques et des actions de sensibilisation pour le respect des gestes barrières, en vue de freiner la propagation du coronavirus.
 

"Nous sommes 28 et nous marchons vers Touba. Cette année, c’est une marche de sensibilisation", a déclaré l’édile s’entretenant avec des journalistes, vendredi à Diourbel (centre), où il a observé une pause pour visiter différents sites religieux au quartier "Keur Gou Magg" où Cheikh Ahmadou Bamba était gardé en résidence surveillée à l’époque de la colonisation française.
 
Talla Sylla et ses compagnons comptent distribuer, à l’occasion de cette marche, "18 000 masques, et s’il s’avère que d’ici la fin de la marche, un effort supplémentaire doit être fait, nous n’hésiterons pas à faire ce qu’il faut", a assuré l’édile.
 
Cette approche constitue, selon lui, "une réponse" à l’appel du khalife général des Mourides, Serigne Mountakha Mbacké qui recommande le respect des dispositions sanitaires préconisées par les autorités sanitaires.
 
Talla Sylla et ses compagnons avaient entamé cette marche pour la cité religieuse de Touba le lundi 28 septembre dernier. Ils sont passés par Thiénaba, Ndar Fall, Khombole, Ndangalma, Bambey, Keur Saër, Lagnare avant d’arriver à Diourbel vendredi.
 
Après Diourbel, les marcheurs vont se rendre à Pattar, Ndoulo, Khourou Mbacké, Darou Khafor, Dalla, Ngabou, Afé et Mbacké, des localités qui témoignent encore du passage du fondateur du mouridisme dans le Baol.
 
A chaque étape, les marcheurs visitent les lieux saints chargés d’histoire et de spiritualité qui jalonnent le chemin menant à Touba.
 
"Nous marchons de ville en ville, de village en village sur la route nationale pour sensibiliser nos concitoyens et les fidèles mourides qui comptent se rendre à Touba pour le magal. Nous les sensibilisons sur les gestes barrières, nous les invitons à prendre conscience et connaissance des actes qui sont conformes aux gestes qui sauvent", a expliqué M. Sylla.
 
Les marcheurs espèrent terminer leur marche, le jour du magal, vers 8 heures, en visitant la mosquée où Cheikhoul Khadim a eu à écrire Massalikoul Jinnan avant d’arriver à Touba vers 10 heures, heure du magal. 
 
Le maire de Thiès a rappelé que ses services ont déjà distribué 253 000 masques dans la capitale du rail, sans compter les 18 000 masques qu’il a remis au porte-parole du khalife des mourides Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké, pour participer à l’effort de lutte contre le coronavirus.
 

FD/BK