Diourbel : denrées alimentaires et soutien financier à quatre Daaras
APS
SENEGAL-SOCIETE

Diourbel : denrées alimentaires et soutien financier à quatre Daaras

Diourbel, 27 mars (APS) - L’ONG Ndeyi Jirim (mère d’orphelin) a procédé mercredi à une remise de denrées alimentaires et un appui financier à quatre Daaras (écoles coraniques) du département de Diourbel, a constaté l’APS.

Le don est constitué de 25 sacs de riz, 12 fûts d’huile, 8 cartons de savon, des produits désinfectants et du matériel de nettoyage. Il a été remis aux responsables des Daaras Médinatoul Mounawara, El Hadji Malick Sy et Bilal Ibn Raba (commune de Diourbel) et El Hadji Mamadou Tandiang (commune de Ndoulo).

’’Le don est réparti entre ces différentes établissements coraniques de façon équitable’’, a assuré Aïssatou Diakhaté, gestionnaire du Projet d’appui à la promotion des droits des enfants en situation de vulnérabilité (PAPDEV) établi dans la région de Diourbel.

’’Le chèque de 750 000 FCFA remis à chaque bénéficiaire vient en complément aux deux autres chèques qui avaient été donnés l’année dernière aux daaras Médinatoul Mounawara et Bilal Ibn Raba. Cette année, c’est au tour des daaras El Hadji Mamadou Tandiang de Ndoulo et El Hadji Malick Sy de Diourbel’’, a indiqué Mme Diakhaté.

Selon elle, cette enveloppe financière vient appuyer les micro-projets au sein des daaras en vue de leur autonomisation à travers les Ndeyi daraas.

’’’Certes l’appui en denrée alimentaire ne suffit pas, mais il est important que la gestion soit bien faite. C’est pourquoi il y a un suivi régulier fait par l’ONG Ndeyi Jirim’’, a soutenu Aïssatou Diakhaté.

’’Il y a un suivi permanent de ces dons. Il y a la gestion qui est assurée au sein des daaras et on est en collaboration permanente avec les enfants qui font les activités. Elles cuisinent pour que les enfants ne partent pas à l’école en retard les mardis et les jeudis’’, a-t-elle ajouté.

’’L’ambition des partenaires, c’est d’élargir le projet aux trois départements afin de couvrir la totalité des daaras dans la mesure du possible’’, a expliqué Mme Diakhaté.

FD/SG/AKS/OID