Diourbel : le gouverneur invite à davantage de civisme
APS
SENEGAL-INDEPENDANCE-DEFILE

Diourbel : le gouverneur invite à davantage de civisme

Diourbel, 4 avr (APS) - Le gouverneur de la région de Diourbel, Mouhamadou Moustapha Ndao, a invité jeudi les citoyens à cultiver et faire davantage d’efforts dans le domaine du civisme.

 
C’est dans ‘’le domaine du civisme que nous pâtissons souvent, c’est le domaine sur lequel nous devons faire de gros efforts’’, a-t-il dit au terme du défilé du 4 avril.
 
Le gouverneur de la région de Diourbel se prononçait sur le thème retenu pour la 59ème édition de la fête de l’indépendance.
 
 ‘’Force de défense et de sécurité, un exemple pour la citoyenneté et l’unité nationale’’.
 
Selon lui, ‘’nous devons faire face à nos devoirs par rapport au respect du bien public, par rapport au respect de la chose publique, par rapport au respect de tout ce qui nous lie ensemble et qui nous réunit’’.
 
Selon le Chef de l’exécutif régional, ce sont des choses essentielles pour le développement économique et social d’un pays.
 
‘’Pour essayer de se développer un jour, pour espérer l’émergence un jour, il faut bien qu’on soit discipliné. Il n’y a pas une nation non disciplinée qui a pu accéder à un développement économique’’, a-t-il dit.
 
Mouhamadou Moustapha Ndao a souligné que la préservation de l’environnement même passe par le civisme.
 
S’agissant de la question de l’unité nationale, le gouverneur Ndao a rappelé que le pays est un pays stable où règne l’harmonie entre toutes les composantes.
 
‘’L’unité nationale nous permet de vivre en paix, dans la tranquillité, heureusement dans ce pays, nous n’avons pas beaucoup de conflits qui remettent en cause l’unité nationale. Il y a la paix entre les religions, les ethnies, les régions’’.
 
Toutefois, il a invité les citoyens à faire des efforts pour la sauvegarde de cette unité.
‘’Il ne faut pas dormir sur ses lauriers, il faut effectivement qu’on fasse des efforts pour sauvegarder l’unité nationale dans ce pays’’, a-t-il averti.
 
Mouhamadou Moustapha Ndao a relevé que le président de la République est revenu également sur ces thèmes et que chacun doit méditer ses discours et essayer de modifier sa conduite.
 
 
 

FD/MD