Diourbel : 890 Kg de chanvre indien incinérés
APS
SENEGAL-STUPEFIANTS

Diourbel : 890 Kg de chanvre indien incinérés


Diourbel, 29 juin (APS) - Au total 890 Kg de chanvre indien saisis ’’en diverses circonstances’’ par les forces de défense et de sécurité ont été incinérés vendredi à Diourbel, sous la supervision de l’adjoint chargé des affaires administratives du gouverneur de cette région du centre du Sénégal, Ameth Tidiane Thiaw.
 

Cette quantité de drogue a été "saisie en diverses circonstances par les services de la justice, par les forces de défense et de sécurité dont les actions sont combinées pour lutter contre ce fléau", a expliqué M. Thiaw, au cours de la cérémonie d’incinération, en présence de l’ensemble des membres de la commission régionale d’incinération.
 
Selon lui, cette cérémonie d’incinération s’inscrit "dans le cadre de la célébration de la semaine de mobilisation et de sensibilisation’’ contre la drogue, qui "menace la santé publique des Sénégalais mais également la santé sociale, morale et économique du pays", a relevé l’autorité administrative.
 
Dans le cadre de la lutte contre ce fléau, les services des douanes ont saisi au cours de l’année 2016-2017, "368 kg de chanvre indien principalement sur l’axe Kaffrine-Touba et Diourbel-Dakar", a expliqué le chef de la brigade mobile des douanes de Diourbel, Pape Mamadou Sougou. 
 
Le sous-lieutenant Sougou explique que la direction générale des douanes sénégalaises "a déployé un plan stratégique pour lutter contre la drogue dans" la zone centre du Sénégal, "parce que Touba est la deuxième ville du Sénégal et nous avons constaté qu’il y a une forte consommation de drogue là-bas".
 
Le MDL chef Tamsir Omar Diouf de la gendarmerie nationale a lui aussi insisté sur "la forte présence" de la drogue dans la zone de Touba, assurant que des moyens sont déployés pour juguler ce phénomène.
 
"A Touba, nous constatons qu’il y a une importante quantité de drogue qui est saisie là-bas", a-t-il fait savoir.
 
Pour le substitut du procureur au tribunal de grande instance de Diourbel, Moussa Guèye, "le Sénégal est un pays où la drogue est produite, un pays où la drogue est très consommée, un pays de transit pour la drogue".
 
A l’en croire, "la consommation de la drogue et la dépendance à la drogue touchent une bonne frange de nos populations et c’est un phénomène qui existe même dans le milieu scolaire".
 
Aussi a-t-il invité les populations à collaborer avec les autorités administratives et les forces de défense et de sécurité pour traquer les trafiquants.
 

FD/BK