Diène Farba Sarr magnifie les réalisations du programme
APS
SENEGAL-ASSAINISSEMENT

Diène Farba Sarr magnifie les réalisations du programme "Vivre avec l’eau"

Guédiawaye, 28 déc (APS) - Le ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, Diène Farba Sarr, a magnifié jeudi à Guédiawaye (banlieue de Dakar), les réalisations du projet "Vivre avec l’éau", une initiative financée par le Royaume-Uni et dédiée à la lutte contre les inondations.
 
"Ce projet vient en complément au grand projet de l‘Etat, financé à hauteur de 700 milliards CFA, un projet du président de la République. On ne peut que se réjouir des réalisations de ce projet +Vivre avec l’eau+", a déclaré le ministre.
 
Diène Farba Sarr s’entretenait avec des journalistes, peu après une longue tournée qui l’a conduit successivement dans les départements de Pikine, Rufisque et Guédiawaye, dans la grande banlieue dakaroise.
 
Le projet ’’Vivre avec l’eau’’ couvre le département de Dakar (commune de Grand-Yoff), mais aussi celui de Pikine où cette initiative est mise en œuvre à Thiaroye Gare, Mbao, Yeumbeul nord, Yeumbeul sud, Malika et DjidahThiaroye Kao. 
 
Il est aussi présent dans le département de Guédiawaye à travers les communes d’arrondissement de Wkahinane Nimzatt et Médina Gounass. Le département de Rufisque est également concerné par ce projet, via la commune de Rufisque Ouest.
 
"Ce qui me plait dans ces réalisations, c’est que ce projet n’a pas de couleur, les .maires du pouvoir tout comme ceux de l’opposition ont ensemble apprécié. Ça veut dire que c’est un prêt de la République", a commenté le ministre du Renouveau urbain.
 
Tout au long de son périple, le ministre s’est enquis des réalisations du projet, certaines déjà achevées, d’autres en cours de réalisation avec des ouvriers à pied d’œuvre sur le terrain.
 
Selon Diène Farba Sarr, ce programme doit se poursuivre pour terminer le travail déjà entamé.
 
"Je pense que le projet va continuer. Avant, c’étaient des zones inacessibles à cause de l’eau, aujourd’hui, on trouve les populations en train de mener leurs activités tranquillement", a-t-il relevé.
 
SG/BK