L’exécution de tout projet désormais tributaire de sa conformité avec le PNADT (ministre)
APS
SENEGAL-COLLECTIVITES

L’exécution de tout projet désormais tributaire de sa conformité avec le PNADT (ministre)


Fatick, 26 mai (APS) - La conformité de tout projet de développement avec le Plan national d’aménagement et de développement territorial est dorénavant nécessaire avant une mise en oeuvre sur le terrain, a souligné le ministre des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement des territoires, Oumar Guèye.

‘’Dorénavant aucun projet ne peut se dérouler sur un territoire, une région, un département ou une commune sans qu’il ne soit conforme au PNADT’’, a averti M. Guèye par ailleurs porte-parole du gouvernement.


Il s’exprimait au cours d’un comité régional de développement (CRD) spécial de vulgarisation du (PNADT) en présence des autorités administratives et élus locaux de la région de Fatick.


‘’C’est le sens de cette vulgarisation du PNADT pour que nous tous, nous pussions nous l’approprier’’, a fait savoir Oumar Guèye.

‘’Demain, si un partenaire au développement vient dans la région avec un projet, la première des choses à vérifier, a-t-il préconisé, c’est de voir la cohérence du projet à implanter par rapport au PNADT’’.


‘’Si il se trouve que ce projet, n’est pas cohérent avec le PNADT, le projet ne doit pas s’implanter dans la région’’, a-t-il déclaré.


Il a invité les autorités administratives, les élus locaux à se référer à ce référentiel (PNADT) au niveau régional, départemental ou local pour vérifier la conformité de tous les nouveaux projets avant de s’implanter. 


‘’Le cas contraire chacun voudra faire ce qu’il voudra et finalement, il y aura pas de développement cohérent des projets’’, a-t-il expliqué.


Selon lui, chaque région à ses spécificités, ses propres ressources son propre potentiel qu’il faudra mettre en œuvre suivant ce plan national.


‘’A titre illustratif, a-t-il commenté, le PNADT a déjà identifié les filières économiques, la valorisation des ressources naturelles pour un développement harmonisé sur l’ensemble du territoire’’.


‘’A partir de ces filières couvrant les secteurs économiques, dit-il, des projets de développement territoriales sont formulés afin de favoriser l’emploi des jeunes et des femmes’’.


Le ministre a rappelé que PNADT constitue, le réceptacle spatial de toutes les politiques et permet de territorialiser les projets du PSE.


‘’Ce plan vise à promouvoir pour l’horizon 2035 le développement du Sénégal à partir de ses territoires par une bonne structuration de l’espace et une valorisation durable des ressources et potentialités, a-t-il ajouté.


Des démembrements techniques de ce ministère ont pris part à cette rencontre qui a enregistré une présence massive d’élus locaux.



AB/AKS