Des militaires à la retraite mettent sur pied les FAR
APS
SENEGAL-SOCIETE

Des militaires à la retraite mettent sur pied les FAR


Dakar, 21 déc (APS) – D’anciens militaires de carrière ont mis sur pied une association dénommée les Frères d’Armes Retraités (FAR), a appris l’APS, vendredi.


L’association FAR ouverte à tous militaires retraités de carrière, qui partagent les mêmes visions et objectifs, entend promouvoir l’esprit civique et citoyen au sein de toute la communauté nationale, et mener des actions de sensibilisation au profit de toutes les couches de la population, indique t-on dans un communiqué.


Les dirigeants de l’association portée sur les fonts baptismaux jeudi dernier veulent mobiliser ’’des ressources propres dans une démarche inclusive de résolution des problèmes, en particulier, pour aider les jeunes soldats qui quittent très tôt les drapeaux, à se réinsérer dans la vie civile, grâce à des stratégies de conseil aux Armées".


Il s’agit également de ’’partager notre environnement pour un développement durable en nous investissant aux côtés des autorités locales pour les aider à promouvoir le développement de leurs collectivités territoriales".


Les fondateurs des FAR vont s’employer à ’’promouvoir, au profit des membres, des activités génératrices de revenus et élaborer des projets d’entraide communautaire, mais aussi travailler au regroupement de toutes les associations de militaires retraités, pour "nous affirmer comme une force incontournable dans le développement de la nation".


La création de cette association est guidée par la volonté de ses initiateurs de ne plus "rester inactifs" des années durant après leur retraite.


"Estimant que l’inactivité était suicidaire pour notre âge et qu’une Nation ne se construit pas seulement avec la force physique, nous avons choisi de nous remobiliser et de mettre au service du pays, la somme de nombreuses expériences que nous avons accumulées, durant nos longues carrières respectives" écrivent-ils dans le communiqué.


"A cet effet, nous sommes motivés et engagés à gagner cet ultime combat de notre vie, pour participer aux changements de comportements, contre indiqués, pour l’image de marque de notre pays. En un mot, nous voulons aider à corriger certaines attitudes intolérables et inqualifiables, aux antipodes de nos valeurs républicaines et qui heurtent notre conscience collective et nos bonnes mœurs", soulignent-ils.


 

PON/OID