Des kits alimentaires de l’association pour l’expansion de la culture arabe à des personnes démunies
APS
SENEGAL-SOCIAL

Des kits alimentaires de l’association pour l’expansion de la culture arabe à des personnes démunies

Dakar, 9 mai (APS) - L’Association pour la renaissance du patrimoine et de l’expansion de la culture arabe (ARPIERCA) a offert plus de 500 kits alimentaires à des personnes démunis impactées par la Covid-19, un appui visant à permettre aux bénéficiaires de vivre correctement le mois de ramadan.

La cérémonie de remise de ce don s’est déroulée samedi à Dakar, en partenariat avec l’ambassade du Koweït au Sénégal.
 
"C’est un don acquis avec l’appui de l’Etat du Koweït, en collaboration avec des ONG de ce pays, amis du Sénégal, que nous avons distribué aux populations qui en ont le plus besoin", a déclaré le directeur exécutif de l’association bienfaitrice, Daoud Chérif Aïdara.
 
Le don comprenant du riz, du sucre et de l’huile, a été remis aux bénéficiaires lors d’une cérémonie de distribution tenue au siège de l’Association pour la renaissance du patrimoine et de l’expansion de la culture arabe, en présence de partenaires de l’ONG.
 
Selon Daoud Chérif Aïdara, ce geste de solidarité s’inscrit dans le cadre de la politique sociale consistant de la part de sa structure à secourir les populations surtout dans ce contexte de Covid-19.
 
Selon son directeur exécutif, l’Association pour la renaissance du patrimoine et de l’expansion de la culture arabe a distribué au total près de 4.500 kits alimentaires sur l’ensemble du territoire sénégalais durant ce mois de ramadan.
 
Elle affirme avoir aussi remis récemment un container de 40 pieds de matériel médical à la Fondation Mame Diarra de Prokhane.
 
Dans son rapport annuel, cette ONG déclare avoir exécuté "708 projets" dans le cadre de ses œuvres caritatives au Sénégal. Six centres d’enseignement, un centre de santé et 48 mosquées font partie de ces réalisations.
 
Au nombre des actions menées par l’ARPERCA figurent la construction de 305 puits "dans des zones qui en avaient énormément besoin", ainsi que l’organisation de quatre convois pour "distribuer de la nourriture pour la rupture du jeûne’".
 
L’ONG dit avoir également "distribué 385 bêtes pour la fête (de Tabaski), 1000 kits alimentaires pour les victimes de la Covid-19".
 
Elle a en plus initié des opérations de la cataracte au bénéfice de 600 personnes et une opération pour l’éradication de tumeurs pour 30 personnes. 
 
L’association dit avoir en outre réceptionné cinq "containers quarante-pieds" avec des exemplaires du Coran et distribué des allocations financières pour 1.284 orphelins et 63 étudiants et prédicateurs.
 
Elle prévoit "d’ici peu de temps", d’inaugurer un orphelinat de "très haute gamme" à Keur Massar, dans la banlieue dakaroise, en plus de grands centres d’enseignement dans la même localité, pour répondre aux besoins liés à la croissance démographique locale.
 
L’ONG exécute depuis des années au Sénégal des actions englobant des projets de construction d’écoles, de centres scientifiques, de centres de santé, d’orphelinats, de mosquées et de puits. 
 
S’y ajoutent des projets consistants à distribuer des exemples du Coran et des livres scientifiques destinés aux centres de recherche et aux savants, ainsi que des initiatives sociales relatives au financement de petites et moyennes entreprises pour les veuves avec des prêts sans intérêts.
 
SG/BK