Démarrage de 2 projets sur les médias dans six pays d’Afrique de l’Ouest
APS
SENEGAL-AFRIQUE-MEDIAS

Démarrage de 2 projets sur les médias dans six pays d’Afrique de l’Ouest

Dakar, 16 fév (APS) - La Fondation des médias pour l’Afrique de l’Ouest (MFWA) a entamé la mise en œuvre de deux projets dédiés au renforcement du rôle des médias dans la promotion de la transparence et la redevabilité dans la gouvernance, et l’amélioration de la liberté de presse en Afrique de l’Ouest, a appris l’APS. 
 
Le Bénin, le Burkina Faso, la Gambie, le Ghana, le Niger et le Sénégal sont les pays d’intervention des projets, précise un communiqué parvenu à l’APS.
 
Au Bénin, en Gambie, au Niger et au Sénégal, les organisations nationales partenaires seront soutenues à travers le projet : "Promotion de la liberté de la presse en Afrique de l’Ouest". Elles bénéficieront d’un renforcement de leurs capacités institutionnelles, dans l’optique de "plaider sur les questions de la liberté d’expression dans leurs pays respectifs".
 
"Au Burkina Faso, au Ghana et au Sénégal, la MFWA sera en partenariat avec des organes de médias influents et les institutions clés de lutte contre la corruption en vue d’améliorer la participation du public à la gouvernance".
 
Ce travail sera mené dans le cadre du projet : "Renforcement de la participation du public et exigence de redevabilité dans la gouvernance à travers des plateformes effectives des médias et de dialogue sur la gouvernance". 
 
"Ce projet est destiné au renforcement de la capacité en gouvernance et des questions de reddition de compte. [Dans le cadre du] projet, les organes de médias bénéficieront aussi des formations pour améliorer leurs capacités dans l’investigation et le reportage sur les questions de transparence et de reddition des comptes."

"Ces projets renforceront la capacité des médias à faire le plaidoyer sur la liberté de la presse, à mieux faire le reportage sur la gouvernance et les questions de redevabilité ; et aussi à les autonomiser à devenir des plateformes efficientes pour le dialogue entre les citoyens et les autorités", a dit Sulemana Braimah, directeur exécutif de la MFWA.
 
Les projets sont mis en œuvre avec le soutien financier du Programme du journalisme indépendant de l’Open Society Foundations, et de William and Flora Hewlett Foundation.

ASG/ASB