De la drogue et des médicaments frauduleux incinérés à Diourbel
APS
SENEGAL-SOCIETE

De la drogue et des médicaments frauduleux incinérés à Diourbel

Diourbel, 3 nov (APS) – De la drogue, des sachets en plastique, et des médicaments frauduleux d’une valeur totale de plus de 1, 4 milliard de francs Cfa ont été incinérés ce mardi à Diourbel en présence des autorités administratives, judiciaires, sécuritaires et sanitaires, a constaté l’APS.

Ces produits ont été saisis par les services de sécurité dans diverses opérations.

Il s’agit notamment de 70 kilogrammes de chanvre indien d’une valeur de 8, 4 millions de francs, de 14 blocs de sachets en plastique d’un montant de 400 000 francs et de faux médicaments dont la valeur financière est estimée à plus de 1, 4 milliard de francs, a-t-on appris.

La saisie de cette quantité de médicaments contrefaits remonte à 2017. Elle avait été l’œuvre de la Brigade spéciale de gendarmerie de Touba qui avait à l’époque retrouvé ces produits prohibés dissimulés dans des sacs de son en blé à bord de deux camions conduits par des ressortissants guinéens à Touba Bélel, rappelle une note d’information parvenue à l’APS.

Pour le président de l’Ordre des pharmaciens du Sénégal, Amath Niang, cette opération d’incinération marque la fin d’un processus.

Il a rappelé que les faux médicaments constituent encore une menace sur la santé publique et affecte un secteur d’une importance capitale, celui des produits pharmaceutiques.

La quantité de médicaments contrefaits incinérés ce jour illustre l’envergure du marché parallèle qui constitue une menace pour le système de santé du pays, a laissé entendre le président de l’Ordre des pharmaciens du Sénégal.

Il a insisté sur le devoir des professionnels du médicament, des autorités et plus particulièrement de l’autorité politique de s’investir pour que le médicament puisse revenir exclusivement aux professionnels du médicament.

Le gouverneur de la région de Diourbel, Gorgui Mbaye a, de son côté, salué la synergie d’actions entre les douanes, la gendarmerie et d’autres services qui a conduit à cette importante saisie de ‘’médicaments frauduleux’’.

FD/AKS